Majesté… Joyeux anniversaire, Madame.

Les commentateurs du jour l’ont souligné: notre monarchie n’a pas le rayonnement des Windsor, ni l’aisance de leurs voisins  néerlandais. Il n’empêche, ils tiennent leur rang et le font avec dévouement et efficacité.

En d’autres mots, si la monarchie est ce système hérité du fond des âges, pour faire le lien au sein d’une population que le débat démocratique divise, notre famille royale fait le job. Vulgairement parlant: ils sont très pros.
Sans négliger le travail de l’ombre d’excellents conseillers, ceci est aussi dû au mariage entre la rigueur « bosseuse » de la Reine et le sens du devoir profond du Roi.
Joyeux anniversaire, Majesté. Et merci.
Ma prière vous accompagne, ainsi que votre famille.

16 réflexions sur « Majesté… Joyeux anniversaire, Madame. »

  1. Voici le retour de la connivence entre les catholiques et le pouvoir. Mon dieu, je pensais que ce temps là était derrière nous.
    La reine Mathilde bof,bof.
    Le roi Philippe bof,bof.
    Que les catholiques soient à ce point agonisant pour y trouver des merveilles de direction du pays ,ce sera sans moi. Vraiment décevant de lire cette adoration des princes , des élites, des dirigeants quand on constate la vie des gens au quotidien.
    Ah sans doute que les autorités catholiques se sentent bien autour de somptueux dîners en compagnie du roi et de la reine. Mais est ce Vraiment leurs rôles?
    Non roi et reine, passez votre tour, disparaissez. Et rendez l argent ,le peuple en fera des écoles.

      1. Si le but d un blog est d applaudir chaque contribution de son auteur sans pouvoir y trouver une critique et donc de susciter un début de débat, je n en vois plus l intérêt.
        Mes propos sont provocateurs à dessein pour justement sortir tout à chacun de son confort d opinion bien arrêtée. J apprécie le fait que ma sortie provocante ait amenée des réactions nombreuses.
        Soyez tous ouverts à la critique.
        Nul ne détient la vérité.
        Ni moi, ni vous. Gardez bien fermes vos opinions, je garderai les miennes de même. Mais ce faisant, ce ne sera plus possible de nous rencontrer.
        Bon dimanche.

        1. cher Jean Michel,
          Tout d’abord, merci de  » nous sortir de notre confort d’opinion bien arrêtée « .
          J’ai réfléchi : oui, nous pourrions demander à la famille royale de vivre encore plus sobrement MAIS ALORS il faudrait AUSSI le demander à TOUS NOS MINISTRES et PARLEMENTAIRES anormalement nombreux pour un si petit pays. et revoir à la baisse toutes nos dépenses somptuaires ou, et, non- écologiques.
          Par ailleurs, relisez vous : ironie, dénigrement , absence de nuance ….. ( le mot  » adoration « , par ex. , ne convient pas du tout ). Le dialogue s’avérait difficile, dés le début.
          Quant à votre finale plutôt violente ( » disparaissez et rendez l’argent  » ) : il faudrait organiser un réferendum avec des arguments des deux côtés. Jusqu’ici, les sondages d’opinion ont toujours été favorables à la royauté.
          Qu’auriez vous fait à la place du Père Eric, de Marie Madeleine et de moi ? N’auriez vous pas, vous aussi, défendu l’absente qui ne peut pas se défendre ici ( nulle part d’ailleurs, les membres de la famille royale ne se défendent jamais, ni des critiques, ni des médisances).
          Enfin, vous connaissez mal ce blog . Contrairement à ce que vous sous- entendez, le Père Eric y est critiqué ( euphémisme ) avec la régularité d’un métronome.

        2. Monsieur Arlon, ne prenez pas ce couplet avec moi. Je pense n’avoir jamais été fermé à la critique. Cependant, réagir en parlant de « connivence entre les catholiques et le pouvoir » est une attaque personnelle. Il est un peu normal que je réagisse sur le même ton. Si cela vous est insupportable, ne réagissez plus de la sorte. Tout le monde est « chez lui » sur mon blog… à condition de ne pas oublier que j’y suis d’abord « chez moi ».

        3. Il serait tout de même intéressant de comprendre que TOUS les catholiques ne pensent pas exactement la même chose au même moment; j’en ai connus qui n’étaient pas intéressés par la monarchie et j’ai connu des athées qui appréciaient le travail et l’ouverture du Roi Philippe.

          Les catholiques ne sont pas un bloc monolithique et des divergences d’opinion – heureusement – peuvent se présenter !

          Votre propos sur la connivence entre « les catholiques et le pouvoir » me rappelle des discussions de famille dans les années ’50 !

          Or, il y a bien longtemps que les pouvoirs du Roi ont été rabotés et vous le savez sans doute fort bien. Par ailleurs, être catholique n’est pas une position politique, donc …..

    1. Et comme chef de l’Etat, vous verriez qui ? Un de nos politiciens si âprement critiqués ? Lequel de nos ministres aurait votre vote ? Personnellement, je pense que nous avons une Monarchie qui tient fort bien son rôle, qui vit discrètement et qui connaît les difficultés vécues par les citoyens ! Je regrette d’ailleurs que les pouvoirs du Roi aient été tellement réduits qu’il ne puisse plus dire le moindre mot sans avoir l’aval de tel ou tel premier ou ministre plus ou moins bien inspiré !

      Alors, « Oui » à notre Roi Philippe et à la Reine Mathilde ainsi qu’à leurs enfants, et ceci vient d’une personne qui ne participe à aucun dîner somptueux !

      1. Merci Marie Madeleine pour vos commentaires, merveilles de concision, réfléchis, documentés mais néanmoins pleins de fraîcheur.

    2. A Jean Michel Arlon,
      Mes parents, socialistes sincères de la première heure, étaient tout sauf royalistes. Ma mère, cependant , admira Leopold III quand, après le drame de Grâce- Berleur, il abdiqua, sans que rien ne l’y oblige si ce n’est une conscience fondamentalement pacifiste, ennemie de toute violence.
      Par la suite, le roi Bauduin les conquit ( Fondation Roi Bauduin . soutien aux émigrés ( Paula D’hondt) , au  » Nid « , amitié avec Julos Beaucarne etc …. ).
      Le soutien moral et financier aux prostituées du  » Nid  » ne pouvait être donné, pour être crédible, que par un homme au coeur pur et aux moeurs irréprochables : Bauduin Ier .
      Aujourd’hui, je pense sincèrement, que Philippe et Mathilde suivent les traces du Roi Bauduin et de la Reine Fabiola. Nous apprenons à les connaître grâce, entr’autre , au film- témoignage de la reine Paola, où cett famille s’est donnée à nous en toute transparence.
      Quant à ce qu’ils font de leurs deniers ,discrétion oblige. On ne le saura vraiment qu’ après leur mort.
      Ces quelques mots pour dire combien j’apprécie ce qu ‘ ont dit le Père Eric et MadeleineClobus avant moi.

      1. Anecdote : L’autre jour, voulant décrire une femme discrète, attentive aux autres, rayonnante de douceur maternelle , je dis :  » Elle fait penser à la reine Mathilde « .

          1. Ah! Soeur Emmanuelle, bien sûr. Mais j’ aurais dû préciser que ,dans cette anecdote, la femme discrète etc… était notre nouvelle voisine des maisonettes de vacances. Elle était venue pour nous faire signer une pétition demandant l’arrêt des nuisances sonores dues aux terrains et salles de fêtes des hockey et tennis avoisinants. La pétition était très bien rédigée, la jeune femmes était douce, discrète, attentive aux autres, serviable ( elle a proposé de nous aider pour l’internet et autres services de voisinage ) Bref, je l’ai comparée à la reine Mathilde.

          2.  » Qui a fait bien d’autres choses que notre reine « .
            Mais qu’ a fait notre reine ? J’au lu avec profit et une certaine admiration le texte de la VRT nws  » 50 weetjes over Koningin Mathilde  » ( dix minutes de lecture) .

          3. Chacun a un devoir accomplir là où on l’a placé ! Il n’est pas opportun de comparer le travail magnifique de Soeur Emmanuelle, fondé sur son engagement religieux, avec celui de la Reine Mathilde, Reine et mère de famille à la suite de son mariage avec notre Roi Philippe.

  2. Dear Father
    How comforting to read your quiet acknowledgment of the unique role of our monarchy in a so diverse country The sense of duty and the commendable service to the Nation is a source of huge admiration for the great many especially in the turmoil of the actual world stage
    May I say that of course we don’t have a royal history which goes back St Edward 1042 first Saxon King after the Danish Rule but the Mother of Queen Victoria and King Léopold the first were brother and sister therefore to some extent our royals have the same family roots
    I wish to say that I couldn’t share more your value contribution and offer my warmest congratulations for doing so
    Yours jpql

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.