4 réflexions sur « La religion à l’école – La Libre p.39 »

  1. Merci, Cher Père de Beukelaer, pour votre article d’une grande hauteur de vues sur l’importance du cours de religion à l’école. Cela m’intéresserait de savoir quelles actions peuvent être engagées pour mieux faire comprendre, en particulier dans le public chrétien, l’importance de maintenir un cours de religion bien adapté à notre temps. Un cours de religion moderne, tenant compte notamment de l’analyse historico-critique des textes sacrés (dont vous soulignez à juste titre l’importance), me paraît essentiel à maintenir dans l’offre éducative.

  2. Je n’entends jamais de pleintes que le discours politique soit restreint à l’espace privé, mis en quarantaine, sous-développé dans notre société…

    Et pourtant il n’y a pas de cours politiques confessionnels à l’école (cours confessionnel de socialisme pour les enfants de socialistes, écartés pendant ce cours des autres enfants, ou encore directement dans une école socialiste, cours donné par des profs sélectionnés par le PS, une structure parallèle pour les libéraux…)

    Il est clair que ce moyen n’est pas nécessaire pour cet objectif prétendu.

      1. Personne ne demande des cours confessionnels de socialisme/libertarisme etc. en prétendant que ça sera le seul moyen d’assurer un discours poltique sensé dans notre société.
        Cette discussion est fondamentalement malhonnête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.