« Mais… »– 13° dimanche, Année C


 «Jésus prit avec courage la route de Jérusalem». (Luc 9, 51-52)

Avec le début des mois d’été, la société va vivre au ralenti et beaucoup partiront en vacances. Que ce moment de détente et de repos soit aussi pour chacun, un temps d’approfondissement chrétien. Il y a tant de « mais… » qui parasitent notre appel à suivre le Christ. Combien de fois n’entendons-nous pas autour de nous : « Je suis catholique, mais… » ? Un peu comme dans l’évangile de ce dimanche, où de jeunes gens disent au Christ : « Je te suivrai, mais… »

Jésus a pris avec courage la route de Jérusalem et Il pressent quelle sera sa fin. Le Nazaréen n’a donc plus le temps de composer avec tous ces « mais… » et Il y coupe net: « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu ».

Cette attitude résolue n’en fait pas un fanatique religieux, pour la cause. Ainsi, quand Jacques et Jean proposent d’envoyer le feu du ciel sur des Samaritains inhospitaliers, Jésus les reprend vertement. Si le royaume de Dieu est un idéal qui ne s’encombre pas de « mais… », il ne s’accommode pas, non plus, de contrainte. Le royaume de Dieu est un rêve d’amour fou. Chacun est appelé gratuitement à y adhérer. Et le Christ attend de notre part une réponse – résolue certes – mais d’autant plus libre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.