«  Exigeante amitié »– 6° dimanche de Pâques, Année B

« Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis » (Jean 15, 9-17)

La phrase du Christ sonne plutôt sympa. Du genre: « vous êtes mes potes – je vous invite à mon BBQ ».En fait, elle est d’une exigence radicale. Etre serviteur, cela laisse un peu de distance. On obéit, histoire de ne pas déplaire au patron… mais inutile de faire trop de zèle. Par contre, être « ami », cela engage à connaître, à aimer, à librement imiter.

Concrètement ? « Aimez-vous les uns les autre comme je vous ai aimé ».D’accord, Seigneur, mais cela veut dire quoi : « comme je vous ai aimé » ? Réponse : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ».Pour la plupart d’entre nous, cela signifie : donner sa vie à petit feu – en se donnant aux autres. Parfois, cependant, le choix se fait radical. Il s’agit alors de donner jusqu’à sa vie par amour. … Comme un ami, le Christ exige tout de nous. Mais comme un ami aussi – Il comprend tout et pardonne tout.

6 réflexions sur « «  Exigeante amitié »– 6° dimanche de Pâques, Année B »

  1. Bon, je vais encore donner « mon avis » pour mes amis chrétiens…

    A mon petit avis, donner sa vie pour ses amis, cela ne veut pas dire se sacrifier comme un âne dans l’espérance d’une récompense future, la fleur au fusil en quelque sorte.

    A mon sens cela voudrait plutôt signifier veut dire s’engager pour autrui, jusqu’à l’ultime si il le faut….tout en goûtant dès à présent la connaissance du Père, il ne faudrait en effet pas oublier la deuxième partie de la phrase du Christ !!! « je vous ai appelé amis parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon père ».
    Ce n’est pas rien!

    De plus il ne s’agit évidemment pas d’une connaissance purement intellectuelle, car, on peut très bien être l’ennemi de Dieu en ayant pourtant reçu l’enseignement, tel Judas.

    Il s’agit d’une connaissance directe par le coeur, identique à celle que Jésus avait de l’Esprit du Père…

  2. Il faut beaucoup prier pour ceux qui ont tout donné par amitié pour Jesus.
    Plus que d’autres ils sont talonnés par l’ ange déchu qui a dit  » Je ne servirai pas « . Père du mensonge, Prince des ténèbres, Prince de ce monde, il n’aime pas la transparence d’une amitié exigeante.
    Prions pour les prêtres, les moines et les moniales. Prions pour l ‘Eglise.

    1. Prions pour les prêtres, les moines et les moniales. Prions pour l’ Eglise.
      Rendons grâce pour les prêtres , les moines et les moniales, l’Eglise.

  3. Je suis réaliste, à titre personnel, me connaissant.
    Combien de temps entre les Hosanna du dimanche des Rameaux et le  » Libérez Barrabas  » ?
    Combien de temps entre les paroles de la dernière cène et le reniement de Pierre ?
    Et le sommeil des apôtres … Et leur lenteur à comprendre ….et leur manque de foi ….

    Mais en même temps leur honnêteté envers eux-mêmes, leur ardeur à réparer,à se reprendre en mains est …..tellement attendrissante que nous aussi nous voulons …. réparer, redémarrer, nous reprendre en mains ….dans nos propres vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *