«  Alléluia ! » – Nuit et jour de Pâques, Année B

« Ne vous effrayez pas. C’est Jésus le Nazaréen que vous cherchez, le Crucifié : il est ressuscité, il n’est pas ici. » (Marc 16, 1-7)

La mort biologique est la seule certitude humaine que nous ayons. Tous nous allons mourir. Même Jésus, le Verbe divin fait homme, a connu la mort. Et la mort horrible et injuste sur une croix.

Mais pour nous chrétiens, la mort n’est pas une réalité ultime.  C’est ce que les chrétiens proclament à la face du monde depuis plus de 2000 ans : « Ne vous effrayez pas. C’est Jésus le Nazaréen que vous cherchez, le Crucifié : il est ressuscité, il n’est pas ici. »  

Pâques signifie « passage ». Passage par la mort vers une vie autre, une vie plus vive, une vie en Dieu. Telle est le grand signe que nous donne la résurrection du Christ, prémisse et gage de notre propre résurrection. Dés maintenant, ne laissons pas la peur, l’égoïsme et les ténèbres prendre pied dans nos vies. Vivons en enfants de lumière. Christ est ressuscité. Alléluia !

2 réflexions sur « «  Alléluia ! » – Nuit et jour de Pâques, Année B »

  1. « Le Christ n’est pas ressuscité. La preuve: on a retrouvé son corps de chair. Bande de menteurs: le voilà, mort et bien mort celui dont vous dites qu’il est sorti vivant du tombeau! ». Jamais depuis plus de 2000 ans, une telle affirmation n’a été prononcée! Jamais personne n’a pu apporter un tel argument! Ne me dites pas que dans les jours, les semaines, les mois, les années et les siècles qui ont suivi la résurrection, les adversaires du christianisme n’ont pas tout fait pour retrouver le corps de celui qui selon eux, n’était qu’un homme! Ne me dites pas que sachant que Jésus avait dit qu’Il ressusciterait le troisième jour, ceux qui étaient contre Lui (peuple et autorités) n’avaient pas tout mis en place pour que cela ne se produise pas, pour que l’accès à son tombeau scellé par une énorme pierre soit infranchissable! Face à ces faits, bien plus plausible me semble la thèse de certains spécialistes du Saint Suaire qui, se basant sur ce qu’ils ont découvert, pensent qu’en se dématérialisant dans le tombeau pour se transformer en corps glorieux, il y aurait eu une soudaine libération d’énergie lumineuse (une sorte de réaction thermo-nucléaire) qui expliquerait l’impression de l’image de Jésus sur le linceul. Voilà en tout cas qui soutient le message biblique; un message qui nous affirme que c’est CORPORELLEMENT que le Christ est ressuscité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.