L’hypocrisie… – 26° dimanche, Année A

« Lequel des deux a fait la volonté du Père ? » (Matthieu 21, 28-32)

L’hypocrisie est le vice… des personnes qui aiment la vertu. On ne dira jamais d’un gangster cynique qu’il est hypocrite. Parfois même, ce bandit peut surprendre par un élan du cœur ou une action généreuse. Par contre, les personnes qui cherchent à vivre selon un idéal, ont souvent du mal à y correspondre. Pour peu qu’elles ne sont pas lucides de cette faiblesse, une incohérence apparaîtra entre les beaux principes et la réalité vécue. C’est cela, l’hypocrisie. Quand le Christ proclame : « les publicains et prostituée vous précèdent dans le Royaume de Dieu », il ne fait pas l’éloge de leur état de vie. Il rappelle à tous les bienpensants de la terre, qu’il est spirituellement vain de se juger moralement supérieur aux autres. Que tous, nous serons en effet jugés sur l’Amour. Et que – s’il rend lucide sur les actes – le propre de l’Amour est justement de ne pas juger les personnes.

2 pensées sur “L’hypocrisie… – 26° dimanche, Année A”

  1. comment comprendre cet évangile ?
    j’errais, assez mécontente des commentaires sans réponse à ma question : qu’a-t-il voulu dire ?
    Jésus, en parlant à ceux qui l’écoutaient,il est à Jérusalem,est-il au temple ? il est en danger et malgré cela, parle durement aux élites de Judée
    je pense à nos petits enfants, ceux qui disent oui, et ne vont pas travailler, ceux et celles qui flottent , ne savent pas trop quelle direction prendre « je ne veux pas » vraiment, il y a ceux qui à ce moment-là sont encouragés à prendre la route, par leurs parents, leurs amis, par un bon ange qui passe par là,
    il y a ceux qui ne sont pas encouragés, qui sont humiliés par l’instituteur ou les autres enfants, et de non choix en non choix ou de révolte en refus, se retrouvent nulle part, et viennent au bord du Jourdain où ils entendent la voix de Jean le Baptiste , alors ils se repentent
    et prennent une route de justice
    Et les élites, nos élites, l’ont-ils prise , cette route-là ? ou ont-ils sur les lèvres, ce sourire de léger mépris , de condescendance fugace qui fait mal à celui qui ne se sent pas à la hauteur?

  2. « ….. alors ils se repentent et prennent une route de justice  » . Dans les exemples de Godelieve on voit que c’est à nous de donner une petite tape dans le dos, de dire une parole de tendresse ou une parole qui cconstruit …..mine de rien. Le repentir est un Mystère . Le repentir est très profond . Baal Shem Tov disait ( je cite de mémoire) :  » le repentir est dans le péché comme l’huile est dans l’ olive « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *