3 réflexions sur « « Slow democracy » : plaidoyer pour une Chambre des lords – La Libre p.33 »

  1. Slow démocracy, ou autre formule, il me semble bien qu’au Royaume-Uni, comme ailleurs, il devient urgent de revoir les systèmes de fonctionnement, parce que ça ne fonctionne plus justement !

  2. Eric,
    Vous lisant, ma première réaction a été:
    « Ah…the House of Lords: don’t get me started!… »

    Son rôle et son avenir est depuis longtemps une pomme de discorde: la majorité des Britanniques cependant ont cessé de voir une quelconque utilité dans une chambre non-élue dont les pouvoirs législatifs sont fermement subordonnés à ceux des Commons.

    Ce-ci étant dit, je vois très bien où vous voulez en venir.
    Parce que vous avez raison: la House of Lords, où, bon an mal an, les membres sont nommés sur une base politiquement paritaire, a un rôle à jouer comme « réserve de sagesse et de savoir-faire » de la nation.
    On le voit d’ailleurs dans la qualité des débats: alors que dans les Communes on semble se soucier davantage d’un « point scoring » qui fasse la une de la presse de boulevard, les Lords mènent des débats
    en profondeur empreints de respect mutuel. Le fait que ces « noble Lords » n’aient pas à se pré-occuper de leur ré-élection est plutôt un avantage: ils n’ont pas à se soucier du goût du jour.

    Mais, comme institution, les Lords restent un reliquat d’une longue histoire parlementaire et je vois mal comment la formule d’une chambre non-élue puisse se transposer ailleurs.

    Face aux incertitudes dont est grevé l’avenir de la Belgique…j’ai des doutes!

  3. C’est comme si cher Éric, vous proposeriez à un malade d un cancer fort avancé de peut-être essayer de prendre une aspirine pour évacuer la maladie.

    Êtes vous conscient de l état de la démocratie chez nous ?

    Visiblement non.

    Et ceci est fort inquiétant car vous écrivez dans la libre Belgique au nom des catholiques
    . En tout cas c’est perçu comme tel par les quelques lecteurs qui leur restent.

    Et ça c’est le plus déplorable.

    Sinon que la libre donne à tout à chacun dla possibilité de s exprimer.
    Mais ce n’est plus possible par ce journal de connivence avec les politiciens actuels n’a plus permis d interreagir
    sur leurs sites
    Cher Éric, je te remercie pour ce blog vraiment libre mais cesse de remercier la libre Belgique, tu y donnes ton avis,mais tu donnes ainsi une caution bien rassurante à ce jour nal qui croit encore divulguer la liberté d expression alors qu elle n existe plus depuis un certain temps.

    Bien chaleureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.