#Boutcha : Apocalypse Now…

Le film de Coppola remonte à presqu’un demi-siècle, mais garde toute son acuité. Il décrit la descente aux enfers d’un officier exemplaire, que la guerre du Vietnam a fait régresser au stade de fauve blessé. Un bête féroce et cruelle, qui massacre sans états d’âme. 
L’image sombre du colonel Kurtz nous parle de la guerre et de ce qu’elle fait aux hommes. Comment des soldats russes peuvent-ils en 2022 en être réduit à prendre des civils – hommes, femmes, enfants – pour de la chair humaine, que l’on torture et que l’on achève? Des humains dont les corps pourrissent dans les rues, au milieu d’une odeur de putréfaction, de sang séché et d’urine? La guerre rend fou… 
—-
Je m’imagine ces fiers guerriers russes, savourant déjà la victoire facile de leur glorieuse armée venue « dénazifier » l’Ukraine. Et voilà que les choses dérapent. Des snipers abattent les officiers. Des lance-roquettes explosent les tanks. Des partisans tuent de jeunes conscrits, à peine sortis de l’adolescence. 
Côté russe, c’est la peur et la rage qui prend le dessus. Les officiers ne se contrôlent plus et ne contrôlent plus. Les passions les plus basses sortent de l’ombre et se déchainent. C’est désormais une rage aveugle qui a assume le commandement et donne les ordres. Des civils sont broyés au hasard et tombent – hommes, femmes et enfants.
Un jour – d’ici quelques semaines, ou quelques mois – ces soldats russes rentreront chez eux, l’âme maculée de sang, pour embrasser femmes et gosses. Avec quels fantômes, avec quels cauchemars vivront-ils pour le restant de leur vie ? La guerre rend fou… 
—-
Que le Dieu crucifié par la folie des hommes, nous ait en pitié…  

20 réflexions sur « #Boutcha : Apocalypse Now… »

  1. Sans me faire trop d‘illusions, j‘ose espérer que ceux qui, dans le passé, se sont laissés impressioner par la choréographie Othodoxe Russe et sa revendication du titre de „Troisième Rome“ dont se pare le régime de Poutine, voient enfin la vraie nature de celui qu’ils ont si souvent admiré.

    1. A Kees,
      FR.ALETEIA.ORG. 4/4/22, Revue de Presse :
      La rébellion religieuse derrière la guerre Russie-Ukraine :
       » …..De plus en plus de responsables de l’ Eglise Orthodoxe russe entrent en opposition ouverte face au Patriarche Kirill de Moscou et de nombreux croyants ukrainiens ont cessé de prier pour lui pendant les offices, ce qui constitue un acte majeur de désobéissance, soulignent les experts interrogés par la BBC. ……. »

      1. Le phénomène auquel je fais allusion est plus général que celui qui s’applique à Poutine, mais il est bon que dans ce cas-ci le masque est tombé.

        Trump s’ornait d’une quasi-religiosité pour s’assurer le vote de 50 millions de “Evangelicals” et de catholiques conservateurs. Poussant à fond sur l’accélérateur pro-vie.

        Victor Orban s’érige en grand défenseur de la civilisation “judéo-chrétienne” tout en fustigeant Soros, le grand ennemi….mais en fait la cible d’une campagne farouchement anti-sémite…

        Idem dito pour la Pologne…où l’aile conservatrice de l’Eglise catholique continue à supporter le PiS sur une musique de fond anti-sémite…

        En France, où la frange ultra-conservatrice parmi les catholiques n’a pas renié ses racines maurassiennes et répond aux appels de pied de Marine Le Pen…

        L’appartenance religieuse continue à offrir un levier préféré dans les mains populistes parce que l’électeur en fait un absolu dans ses choix politiques.

        1. Un homme trentenaire qui s appelle jeremy Cohen, juif, s est fait agresser violemment par des racailles. Cet homme voulant se soustraire de ses agresseurs , à couru désespérément et a malheureusement été heurté par un tram. Il en est mort.
          Personne n’a rien dit ni relevé. Mort dans une grande indifférence.
          Cela ne s est pas passé en Hongrie. Cela ne s est pas passé dans un pays gouverné par monsieur Orban.
          Cela s est passé en France. Cela s est passé dans un pays gouverné par monsieur Macron.
          Je n ose imaginer les réactions si ce fait s était déroulé en Hongrie.
          Orban à tout le soutien de son peuple et visiblement il le mérite.
          Macron, on verra dimanche et dans 2 semaines…

          1. Je ne peux que vous conseiller d’´étudier en profondeur ce qui se passe en Hongie:

            1. Les tours de passe-passe pour faire passer une nouvelle constitution et la reconfiguration des circonscriptions électorales en faveur du Fidesz.
            2. L’indépendance du judiciaire gravement compromise.
            3. La disparition quasi totale de la presse indépendante
            4. Les nominations népotistes aux postes-clé de l’administration
            5. La fermeture d’une université de premier plan, parce que créé par Soros, pour la remplacer par….un campus universitaire d’une université chinoise!
            6. Les passations de contrats commerciaux du gouvernement ficelées pour les copains d’Orban….et j’en passe….

            C’est très sérieux ce qui se passe en Hongrie.
            Non pas par la taille du pays, mais parce que cela constitue une tumeur cancéreuse qui risque de s’étendre dans l’ensemble de l’UE et cela en un moment où elle ne peut pas se le permettre.

            Poutine l’a bien vu, lorsqu’il a félicité Orban le soir des élections!

        2. En Belgique
          1 il est impossible de créer un nouveau parti politique
          2 les médias sont dirigés par les partis en place.
          3 les médias sont financés par les politiques en place
          4 les politiciens sont richement payés
          5 les politiciens sont protégés juridiquement
          6 le monde de la justice et le monde politique et le monde des médias ne font qu un en Belgique
          7 les politiciens n ont jamais de compte à rendre
          8 les politiciens mettent en place avec notamment unia une véritable police de la pensée.
          9. Impossible de dire quelque chose en notre pays en dehors du politiquement correct sans se faire taxer de raciste et autre balivernes.

          Voulez vous que je continue. ??

          De quel droit donnez vous des conseils de démocratie à ceux qui ne pensent pas comme vous,??

          Il devient impossible de penser autre chose que la pensée de la doxa européenne, ouverte à tous vents , prieuse à la pensée de soros,
          Au risque de
          Se faire taxer des pires maux.

          La Belgique un pays démocratique ?
          De quel droit donner des leçons aux autres nations.
          La Belgique qui n est même pas une nation. Un non pays .. un trou blanc dans le monde.

          1. Loin de moi l’idée de vouloir vous donner la moindre leçon de démocratie.
            J’ai juste voulu vous indiquer quelques aspects de la “démocratie” hongroise qui donnent de sérieux soucis.

            Quant à l’état de la démocratie en votre propre pays, je ne vois pas ce que cela vient faire dans une discussion à propos de la démocratie hongroise.
            Je trouve d’ailleurs que vous êtes très dur vis-à-vis de la Belgique, un pays qui n’est pas le mien, mais que je connais fort bien pour y avoir vécu il y 40 ans.

            Contrairement à ce que vous semblez croire, il est tout à fait possible, pour des personnes de convictions politiques différentes, d’avoir un échange d’idées sur les principes généraux de ce qui constitue l’essentiel d’une démocratie tels que:
            séparation des pouvoirs – législatif, exécutif, judiciaire -, liberté de presse et d’opinion, liberté d’association, droit de vote, etc.

            Tout cela constitue un acquis historique et culturel considérable pour lequel des générations passées ont donné leur vie.
            Les dix dernières années ont prouvé, une fois de plus, combien tout cela reste fragile et , aux yeux de certains, tout juste bon à être jeté aux orties.

  2. Il semble se confirmer que des tensions entre tendances religieuses contribuent à cette guerre.
    TOUTES les religions sont toxiques en liant à des dogmes qui limitent les Humains à l’être plus. Attribuer à des entités externes inexistantes ce qui se passe en chacun de nous est une démonstration des tendances schizophrènes.

    1. Je parlerais plutôt de « toutes les idéologies », surtout lorsque l’une
      se présente comme le bras vengeur chargé d’en effacer une autre, supposée pire. Si cela n’est pas de la schizophrénie, alors….

    2. Poutine a mis l’Eglise Orthodoxe Russe au centre de sa vision mythique de la Russie comme « Troisième Rome ». Celle dont la mission sera de sauver le monde de la décadence de l’Occident.
      Une idée ancienne qui remonte aux premiers Tsars et est ressuscitée de façon opportuniste aujourd’hui.
      C’est le substrat mythique d’un nouveau type de fascisme.

      1. Moi, je crois – prosaïquement – que Poutine pratique la technique bien connue (chez nous aussi) du « raclage de tiroirs », cad qu’il flatte les croyants pour s’assurer leur soutien. C’est « Tartuffe en opérations » et chaque croyant doit réfléchir sérieusement sur sa motivation…

        Évidemment, vu qu’ils ne disposent pas d’une presse vraiment libre…….

        1. Je vois qu’une ‘Marche pour la Vie » est organisée à Bruxelles le – devinez! – 24 Avril prochain.

          Cela coïncide, par le plus grand des hasards, avec le deuxième scrutin en France.

          Il y a des coïncidences auxquelles j’ai peine à croire.
          Pour moi, c’est un gigantesque appel du pied, lancé depuis Bruxelles en faveur de Le Pen…

          La flatterie va dans les deux sens!

          1. En France on vote le matin. La Marche pour la vie a lieu l’après midi.
            Il est donc impossible de voter pour quelqu’un qu’on aurait vu à la marche.
            Mais surtout ,la France et la Belgique diffèrent radicalement dès qu’il s’agit de l’ aspect politique de la bio éthique .
            En Belgique nous battons un record de laxisme en matière de bio éthique :
            Avortement juqu’ à 9 mois si l’enfant est gravement handicapé et incurable. Dans la pratique le « et » a été changé en « ou  » ( d’où dérives meurtrières).
            Euthanasie accordée à des mineurs d’âge et à des personnes souffrant de troubles psychiques insoutenables et incurables . Le mot « incurable  » est hypocrite car le patient peut refuser les traitements. Le patient peut aussi faire un chantage efficace au suicide et donc il serait plus honnête de dire  » suicide assisté » ( je connais personnellement une jeune fille de 20 ans qui …..)
            Etc ….
            La Marche pour la vie se bat surtout pour limiter les dégâts: délai de réflexion pré avortement effectif , amélioration des soins palliatifs , fonds pour améliorer les soins psychiatriques , fonds pour S.O.S suicide etc…
            Enfin et surtout, nos parlementaires peuvent exercer un droit de tendance au sein m^me de leur parti. Ainsi Madame Van Marghem ( parti libéral) a pu voter, seule de son parti , contre l’ euthanasie des mineurs.
            C’est pourquoi, par ex. , en prévision du débat sur l’ avortement à 18 semaines , la Marche pour la Vie nous demande d’écrire ( à la main, une page ) à tel ou tel parlementaire ( de n’importe quel parti ) susceptible d’être touché par la défense des plus faibles , des plus fragiles de la société . Ce genre de lettre est un bon exercice de tolérance et de démocratie : on s’informe sur le parlementaire( google) ….. sur ses côtés constructifs, sincères, idéalistes…. sur son sens familial ……
            . Et puis ,on écrit avec son coeur , son intelligence mais après s’être bien documenté sur le sujet bio éthique lui même.

  3. Oui, M. l’abbé de Beukelaer, la guerre rend fou !

    Je partage votre émotion et indignation face à ces cadavres de civils découverts à Boutcha et ailleurs. Pour la 1ère fois, du moins en Occident, nous voyons en images les effets dévastateurs et cruels de la guerre au quotidien. Commentées (parfois avec recul, compétence mais aussi avec passion et parti pris), elles tournent en boucle le soir sur LCI …

    Pour faire grandir enfin l’humanité, ce ne sont pas les «lois de la guerre » qu’il faut faire respecter comme s’il ne s’agissait que « d’un JEU dangereux pour du vrai », un jeu qui n’autorisent que des soldats à s’entre-tuer à la triple condition qu’ils soient en bonne santé avant la guerre (mobilisables… ) et ne soient ni blessés ni prisonniers durant, sur le champ de bataille… c’est l’absurdité de la guerre qu’il faut, inconditionnellement, interdire sur Terre. La préhistoire de l’humanité ne prendra fin qu’avec la disparition de la guerre et donc, pour commencer… la fin des Nations (nous avons tous le droit de prophétie… dois-je souhaiter l’invasion d’extraterrestres pour le faire comprendre ?). L’ONU et son Conseil de Sécurité de l’ONU, avec ses cinq membres permanents et leur droit de veto (tous puissances nucléaires : Chine, Etats-Unis, Fédération de Russie, France et Royaume-Uni), n’y arrivera jamais. L’ONU doit être totalement refondée ! Elle est impuissante. Sa seule utilité (c’est important !) est d’être la seule tribune mondiale. Au moins Le Monde entier peut savoir ! C’est un premier pas !

    Vous faites allusion au Vietnam. Il n’est en effet pas une Aude à la gloire de l’humanisme de l’armée américaine (napalm, « agent orange » = défoliant hautement toxique, bombardements massifs….). Mais il y a eu pire : avant à Hiroshima, Nagasaki… après des bombardements incendiaires « stratégiques » sur des villes allemandes mais aussi sur Tokio… et plus récemment Bagdad. Combien de morts civiles à Bagdad bombardée toutes les nuits. Aucun bilan publié ! Donc, psychologiquement, Zéro ! Donc pas de criminels…. Depuis, bien sûr, l’Irak « libérée » par W. Bush est devenue une démocratie exemplaire … qui a enfanté Daech. Dans une guerre, il y a un agresseur et un agressé. Le mobile de l’agresseur est toujours « positif » (et souvent dramatiquement risible…) du moins dans sa propagande…

    Je ne veux évidemment pas innocenter l’armée russe (dont on a célébré autant le courage que la brutalité) en ciblant les crimes de l’armée américaine. Des preuves doivent encore absolument être accumulées et authentifiées … C’est en bonne voie en Ukraine et, pour la première fois, leur collecte est rapide, massive et, surtout, diversifiée, bien documentée… . Mais ne vous étonnez pas, naïvement, que des soldats qui sont là pour tuer… qui voient leurs camarades se faire tuer, exploser, carboniser dans leurs chars, à un moment, mis en échec, ne s’attendrissent plus face à des civils et ce d’autant plus que ce climat de violence meurtrière autorisée désinhibe de véritables pervers parmi eux (bloqués en temps de paix, à part quelques exceptions incapables de résister à leurs pulsions) … Ce ne sont pas les soldats qu’il faut mieux « humaniser », il faut les rendre un jour définitivement tous inutiles…

    Paradoxalement, nous condamnons (à raison) cette guerre d’agression russe mais, en dénonçant ces crimes de guerres, nous validons au moins l’idée qu’une guerre, même injuste, doit être « propre », sans atteintes aux civils, ce qui n’a jamais été vrai ! C’est choquant de les observer, mais c’est naïf d’espérer qu’il n’y en aura pas ! J’ai 80 ans et ai été élevé dans l’idée « qu’il n’y pas de plus beau métier est celui des armes » et « qu’il n y a pas de plus belle mort que de mourir sur le « champ d’honneur » (d’horreur chantait J. Brel…). J’aimerais tant croire que je suis né « trop tôt » et que mes petits-fils ne connaitront de la guerre, au moins en fin de vie, que des récits dans des livres d’histoire… en 2100.

    La réalité s’impose toujours. J’ai la plus grande admiration pour le courage et la résistance héroïque du peuple ukrainien. En Ukraine, se joue actuellement le nouvel « équilibre » mondial (démocratie pleines/imparfaites VS régimes hybrides/autoritaires) sachant que plus de la moitié de l’humanité vit dans le second camp, même en pays européens (The Economist, Indice de démocratie, 2022) ! Orban a été réélu… De ce point de vue, le vote de l’ONU condamnant l’agression russe a été une « illusion d’optique ». Un nombre de pays (141/193 pour) ne représente pas un nombre proportionnel de citoyens dans le monde. À eux seul, trois pays totalisent environ un tiers de la population mondiale : Russie (vote évidemment contre), Inde et Chine (abstention) !

    Mais, hélas, dans leur magnifique élan patriotique, les Ukrainiens ont donné à Poutine un « bâton pour les battre » : tous les hommes, de 18 à 60 ans sont mobilisés(sables) et je serais étonné que tous aient eu droit à un uniforme… le soldat russe le sait. Mais le viol de femmes et leur exécution comme celle d’enfants, de vieillards, de civils est toujours un crime ! Je rappelle que la plupart des crimes commis délibérément par l’armée allemande contre des civils en 1914 et 1940-45, l’ont été en représailles contre des actions (réelles ou inventées) de la « Résistance » civile. Et je suis perplexe et très inquiet sur le sort de la population civile qui reste coincée et qui souffre à Marioupol… Son évacuation ou non sert qui ? Car elle est d’évidence devenue en enjeu militaire plus qu’humanitaire !

    J’espère vraiment pouvoir prophétiser une victoire ukrainienne qui rendra justice à ce peuple… et nous rassurera.. Avec comme bénéfice secondaire qu’elle placerait Poutine et « associés » dans le camp des « vaincus jugeables »… ?

    Oui, M. l’abbé de Beukelaer, la guerre, voulue ou subie, rend fou ! Après l’esclavage, la colonisation sur fond de supériorité raciale et civilisationnelle, l’inégalité homme femme, le droit du plus fort… ces anciennes « normalités » de l’humanité, la fin de la guerre, le sauvetage du climat et la fin des inégalités scandaleuses entre humains doivent devenir notre nouvel horizon.

    Je ne déborde pas d’optimisme… et je puis comprendre votre prière «Que le Dieu crucifié par la folie des hommes, nous ait en pitié… ».

    1. Vous ne débordez peut être pas d’optimisme )-; mais votre texte et celui du Père Eric nous aident à comprendre ce qui se passe vraiment . Et donc à jeter de l’eau sur le feu plutôt que de l’huile. Sans oublier la magnifique prière de la fin qui- si nous y mettons tout notre coeur et toute notre confiance – nous donnera la vraie paix : celle de Jésus .

      1. Ouf, je suis rassuré l auteur des coups de feu dans le métro à nw,est noir.
        S’il avait été blanc que n aurions nous entendu comme commentaires comme quoi c était sans doute le crime d un blanc, d un extrême droite,d un sympathisant de monsieur Trump, voire d un supporter de marine lepen tant qu on y est.

        Non ,non heureusement que ce fût un noir qui a tiré dans la foule. De sorte que tout passe comme une lettre à la poste.

        Allez tout ne va pas si mal.

        1. Les nouvelles au jour le jour sont sffisamment graves pour que nous n‘ayons pas le besoin de nous en construire d‘autres, hypothétiques celles-là, mais dont vous semblez friand pour faire des procès d‘intentions à je ne sais qui.

          1. Quand vous faites le lien entre une manifestation pour la vie à Bruxelles le 24 avril avec Marine lepen, si ce n’est pas du complotisme et du hors propos alors je ne vois pas ce que c’est.

          2. A JM Arlon
            Regardez ce qui se passe aux Etats-Unis:

            La question de l’avortement, un sujet d’une gravité extrême, a été complètement instrumentalisée par la politique: 50 millions de “Evangelicals” et de catholiques conservateurs en ont fait un absolu dans leur choix de Trump en 2016. Pour les élections de 2020, plusieurs cardinaux et archevêques sont allés jusqu’à prétendre qu’un catholique n’avait pas le choix, qu’un vote pour Biden était immoral. Ils sont allés jusqu’à recommender que l’on refuse les sacrements à tout politicien catholique qui ne s’allignerait pas sur leur position pro-vie, Biden en tête.

            Eh bien, cette instrumentalisation du thème de l’avortement est en train de se réaliser en Europe, en France en particulier où des politiciens comme Le Pen jouent sur les instincts identitaires du courant catholique conservateur.

            Alors oui, il est possible qu’une Marche pour la Vie un 24 Avril soit une coïncidence. Après tout, c’est juste une date!

  4. Aujourd’hui, si on ne considère pas l’avortement comme la meilleure et seule solution d’une « grossesse non désirée », on se fait traiter de tous les noms et personne n’oserait donc dire « je suis POUR que l’on explore et valorise aussi les autres pistes pour aider les femmes en difficulté ». JE le dis et ce sujet m’interpelle en tant que maman d’un jeune homme handicapé mental (hélas aujourd’hui disparu) ! La personne qui aurait voulu me dire que sa vie ne valait pas de se poursuivre aurait été remise à sa place de belle façon. La pire des solutions est de vouloir tracer une ligne droite et unique pour des milliers de cas qui nous racontent tous « autre chose »…

Répondre à Clobus marie-madeleine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.