Parti-pris de la Matinale sur la radio @lapremière @rtbf: ma pensée du jour

Ce lundi matin 14 juin, Caroline Sägesser (CRISP) et moi-même étions programmés pour notre dernière émission de l’année sociale dans le « parti-pris », séquence qui passe à 8h30 sur La Première (RTBF).  Las, le « dieu Foot » est passé par là et nous avons été remplacés par une émission spéciale « Euro – diables rouges ». (Un prêtre pour parler des diables, cela ne le faisait pas… 😉) C’est donc via mon blog que je partage « la pensée du jour », que le présentateur, François Heureux, nous demandait à chaque fois de développer en fin d’émission :


1. Cela fait deux ans que je participe aux parti-pris de la Matinale RTBF et un an que je le fais en duo avec Caroline Sägesser du CRISP. Je tiens à la remercier et à lui rendre hommage. C’est tellement agréable dans un agora où fleurissent les dialogues de sourds, de pouvoir discuter courtoisement et intelligemment avec une intellectuelle dont les arguments ne sont jamais « fake », mais construits et argumentés. Parfois nous étions d’accord et parfois pas. Qu’importe. A chaque fois, j’avais l’impression qu’elle avait nourri ma réflexion avec des arguments qui élèvent l’esprit. 


2. Cette année, un micro-groupe de laïques radicaux m’ont pris à partie sur les réseaux sociaux, après plusieurs de mes interventions. En soi, la chose est sympathique, car le signe que nous sommes écoutés. Cependant, ce n’était pas ce que je racontais à l’antenne qui était critiqué (et qui est toujours matière à critique), mais bien celui que je suis. Pour eux, il était intolérable qu’une chaine de média publique, invite un ecclésiastique pour donner son opinion sur un sujet de société. J’analyse cette attitude comme une forme d’expression de type « woke » et/ou « cancel culture » qui décide de qui est digne d’antenne et qui ne l’est pas. Pour eux, un catholique – prêtre de surcroît – n’a apparemment pas voix au chapitre. Il est prié de rester confiné en sacristie. Qu’il me soit permis de leur répondre, de ma voix « mielleuse » (car – à les lire – il semblerait que j’ai une voix insupportablement « mielleuse » ) que, moi aussi, il m’arrive d’entendre sur les ondes de La Première des personnes qui me donnent des boutons. C’est le propre d’un service public que d’offrir un micro à toutes les sensibilités démocratiques qui forment une société pluraliste. Le jour où la RTBF n’invitera plus qu’un seul type d’intervenants pour ses émissions de débats et de réflexions citoyennes (qu’importe qu’ils soient cathos, laïques, « neutres », ou autre…) ce ne sera plus le Service public, mais la « Pravda de Bruxelles ». Dieu nous en préserve.


Merci au présentateur François Heureux, toujours souriant et positif, et à toute l’équipe technique, dont Sarah Hammo, ainsi qu’au personnel d’accueil. Et – qui sait? – peut-être à retrouver notre binôme via les ondes de La Première…  

9 réflexions sur « Parti-pris de la Matinale sur la radio @lapremière @rtbf: ma pensée du jour »

  1. La RTBF est une institutiion publique et subsidiée ! Toutes les orientations philosophiques ont donc droit à leur part d’audience.

  2. Quant aux radicaux que cela offusque, ils savent sans doute ce que dit l’article 19 de la Constitution, le même qui leur permet de s’exprimer, tout comme les cultes reconnus…

  3. Bien que j’aie été parfois très critique sur certains de vos débats (il y avait des sujets sur lesquels vous n’aviez vraiment rien à dire, rien de plus qu’un microtrottoir…), je ne vous reprocherais pas votre état de prêtre. Mais votre défense de la pluralité du service public (qui ne doit pas être la « Pravda ») omet un « détail » : pourquoi un prêtre chaque semaine, et pas de représentant‧e du monde laïque (il y en eut par le passé) et jamais un‧e rabbine‧e ou un‧e imam‧e ? C’est là que le bât blesse le plus à mes yeux. Bonne continuation quand même, y compris à la RTBF… de préférence sur des sujets où vous avez une compétence ou une réflexion particulière ;-)

    1. Madame Kaufer, merci de votre réaction. Le « parti-pris » n’est pas un débat d’experts, mais un échange sur l’actualité par des voix citoyennes. Sur certains sujets Caroline était plus à l’aise et sur d’autres, c’était moi. Ensuite, je vous corrige: nous n’étions pas sur les ondes « chaque semaines », mais tous les 15 jours… tout comme Sylvie Lausberg, membre du Centre d’Action Laïque. Même si je suis invité à titre personnel, je ne pense pas que qu’il y a un surnombre de voix « croyantes » dans le parti-pris, par rapport aux voix laïques…😉

    2. « En Quête de Sens » est un magazine qui accueille tour à tour les émissions des principaux courants d’opinion et de spiritualité. La laïcité y a sa place au même titre que les autres courants et, si la RTBF n’en parle pas davantage, c’est probablement parce qu’aux yeux de la rédaction, c’est l’option par défaut ( ;-) ), opinion qui est d’ailleurs largement présente dans le choix des débats et des débatteurs.

  4. La représentation philosophique est une chose, mais dans le cas présent il s’agit de représentation religieuse, il y a la un amalgame prêtant à controverse.
    Caschetto

  5. Ça fait longtemps que j ecoute plus la rtbf.
    C’est un entre.soi de gens qui pensent tous la même chose. La ligne éditoriale est claire : gauchisante, écolo, laicarde.
    Pluralité des opinions sur les ondes de cette organe de propagande ? Vous voulez rire. Mais comme je les écoute plus peut-être est ce une opinion périmée que j’ai.
    Je ne suis pas le seul à ne plus les supporter. Et donc il se retrouve avec des auditeurs acquis à leurs causes, plus personne pour émettre des opinions différentes. Un parfait entre- soi.

    1. Je suis tout à fait de votre avis et je n’écoute plus que très rarement la RTBF et, si cela se produit, je suis choquée de leur parti-pris ! A la rigueur le JT pour des sujets de politique étrangère, par exemple, mais pas plus.

      Par contre, je zappe dès qu’un sujet touchant de près ou de loin l’Eglise (de Rome), les écclésiastiques en général et – horreur – l’enseignement catholique !

      Avez-vous remarqué comme moi la différence en temps d’audience du déconfinement des sports et des bars, etc., par rapport au déconfinement des cultes ? Personnellement, je n’ai pas trouvé l’information que je souhaitais ! Comme je veux être bienveillante, je dois donc penser qu’ils en ont parlé « juste quand je zappais » ;-) !

      Il me reste donc (j’ai un choix de chaînes restreint) le JT de RTL (ils sont gentils mais bon … ) et finalement, je préfère suivre l’émission  »C’est dans l’air » avec des gens intelligents, informés et qui écoutent les autres … Bien sûr, on y parle peu de la Belgique ;-) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.