Temps ordinaire en déconfinement – Jour 77 – Que ce pays est catholique…

Ce jour, en écoutant la radio « Première » (RTBF), dont je suis un auditeur en alternance avec RCF – bien entendu – j’ai souri en pensant : «  que ce pays est catholique! » Je m’explique: vous avez peut-être entendu parler de la démarche de la théologienne féministe Anne Soupa, qui s’est portée candidate au poste d’archevêque de Lyon? Il s’agit, bien entendu, d’une provocation, destinée à faire réfléchir et forcer le débat. 

Par trois fois j’ai entendu disserter longuement de cette info sur la Première : un chroniqueur du matin, une journaliste en fin de matinée et une interview en soirée. Comme quoi… dans un pays où il est de bon ton de se présenter comme « n’ayant plus grand-chose à voir avec l’Eglise catholique », voilà une radio publique qui analyse la vie interne de cette Eglise, comme si cela la concernait hautement. Bref… en catholique. J’y vois le signe que la vaste majorité de nos concitoyens de culture chrétienne, est bien plus catholique qu’ils ne veulent l’admettre. Même si c’est pour critiquer l’institution… comme l’adolescent le fait de ses parents. S’ils étaient totalement indifférent à une Eglise « ringarde et has been », ils n’attacheraient pas une telle importance à ce qui se passe en son sein.

« Fort bien… », penseront certains en me lisant, « mais avec cela, vous noyez le poisson, en ne nous disant pas ce que vous pensez de la démarche d’Anne Soupa… »  

Je respecte Anne Soupa, mais son analyse ecclésiologique ne tient pas la route, quand elle prétend que sa démarche ne vise qu’à renverser un interdit de droit canonique. Non, elle s’attaque à un enjeu proprement théologique, vu que l’on ne peut devenir évêque en restant laïque. L’évêque est le « clerc » par excellence. Et la question de l’ordination exclusivement masculine, est une question théologique : quelle est la place de l’homme et de la femme dans l’Eglise? Il n’est pas de mon intention d’entamer ici ce délicat débat. Je l’ai fait ailleurs.

Là où Anne Soupa a raison, c’est qu’il faut un plus grand brassage des états de vie pour diriger l’Eglise. Et que ceci aidera à limiter les abus. De fait, je pense qu’avec plus de femmes en situation de responsabilité dans l’Eglise, il y aurait, par exemple, eu plus rapidement la clarté sur les abus sexuels. Mais ceci n’implique pas l’ordination…  Avec trois femmes dans le nouveau Conseil épiscopal de son diocèse, l’évêque de Liège montre la direction.  

21 réflexions sur « Temps ordinaire en déconfinement – Jour 77 – Que ce pays est catholique… »

  1. Véronique Levy elle même est symptomatique : elle peut dire ce qu’elle veut, sans un homme, BH Levy, personne, strictement personne n’aurait rien a faire de ce qu’elle peut bien raconter.

    Mme Soupa qui s’inspire de Ste Angèle en est réduite a la provocation pour parler la pénisbilité des hommes qui confondent si souvent théologie et testostéronologie.

    Il faut vite l’écraser, car ça pourrait remettre en question le sacro saint axiome

    Stat phallux, orbis vulvitur, comme le pratiquait d’ailleurs fort habilement Jean Vanier.

    Je n’ai qu’une chose à dire :

    A-men

    1. Je vous en prie, Paxomin, relisez la lettre de -réponse de Véronique. N’ayant plus la telévision depuis longtemps, je connais très mal son frère et n’ai pu être influencée. Véronique Levy pense juste et écrit bien. Son style est unique. Bien sûr, toutes les conversions ont un côté sublime mais Véronique sait en parler . C’est un talent qu’on reçoit ou qu’on ne reçoit pas , qu’il ait été demandé ou non.
      Quant à la prêtrise des femmes, nous sommes très très nombreux( parce que c’est dans l’ Evangile ) à vouloir faire le Memorial de la Dernière Cène pendant la Sainte Messe. Et donc nous aimons que les symboles, les logos si vous voulez correspondent .

      1. Je voulais dire que la renommée de V.Levy est construite sur celle de son frère, sur un patronyme avant tout, c’est une machine de guerre médiatique à sa façon. Elle suit un peu en cela certaines leçons de son grand-frère.
        Je ne souhaite pas détailler.

        1. Et si nous parlions de la lettre elle même ? Ou d’ extraits de livres de Véronique ? Et si vous faisiez un copié collé de cette lettre, ici sur ce blog ( je ne réussis pas,faible femme que je suis ) plutôt que répandre des racontars ?

          Parce que quand on veut vraiment écouter les femmes dans l’ Eglise, on commence par les aider à diffuser leurs écrits. Simone Weil , la philosophe, a trouvé Gustave Thibon, Catherine Emmerich fut entendue par Clemens Brentano, Thérès d’Avila par Marcelle Auclair ….etc …. etc …

      2. logos, pictogrammes, points de repère ……? qu’importe, tant qu’il y a correspondance avec la vérité historique pour le Memorial non sanglant.

  2. A Paxomin,
    Il existe de nombreux récits de conversion écrits par des femmes. Edith Stein, Eve Lavallière, Nathalie Saracco, Gloria Polo, Raymonde Vincent …. J’aimerais qu’on m’aide à allonger la liste. Biensûr, toute vie sincèrement chrétienne est une conversion ininterrompue ou par à coups . …. Ainsi, Gabrielle Bossis.

  3. A Paxomin, précision : …..un copié collé du lien de l ‘article, lettre-réponse ….( petites lettres bleues, je ne réussispas ).

    1. Examinons de près si vous le voulez bien :

      « L’Église aussi, Anne. Ne l’oubliez jamais »
      (Elle lui fait la leçon…)

      « Oui, Anne, les apôtres sont des hommes… on ne peut rien y faire, vous et moi, c’est ainsi…  »
      On sent au ton de la résignation que cela ne la réjouit pas même si elle accepte.

      « Dans Ses marches interminables labourant la Judée, la Samarie, la Galilée de Son Verbe semé »
      Il y a une faute d’accord.

      « N’est-ce pas deux femmes, saintes patronnes de France » »
      On devrait écrire : « Ne sont-ce »

      « Elle, avec Elle, l’Humanité traversa l’horizon de la mort et pénétra le voile de la lumière. Cette Lumière Se fit Chair » »Mère de l’Église universelle, signifiant que la vocation de la Femme est, au cœur de cette Église des Fins Dernières, » « Amour Crucifié Qui a vaincu »
      Majuscules en veux-tu en voilà….même au mot « Qui »….

      « Anne, le pape François que vous citez en distordant ces paroles, s’est désolé »
      Ses paroles, encore une faute d’orthographe.

      « La Création se retourna comme un gant, Big-bang d’une aube vierge remontant à rebrousse temps vers le Salut »
      Que…

      « Vous avez tirée Eve du cœur de glaise d’Adam »
      Première nouvelle.

      Bon je m’arrête là dans tout avoir passé au peigne-fin.
      Je ne suis pas très charitable et suis aussi un grand spécialiste des fautes, mais là il y a une grandiloquence exagérée et des tournures qui ne veulent rien dire.

      C’est un très bon texte mais :

      – elle peut encore progresser en soin orthographique dans une lettre a un journal c’est normal de viser le soin parfait (et ce n’est pas juste la typographie car il y a des incorrections grammaticales).
      – Elle pourrait aussi arrêter de mettre des lettres capitales partout.
      – Éviter de prendre de haut une théologienne de 73 ans également.

      Je suis un monstre, je sais !

      Je la trouve très bien cette lettre dans son genre, il y a une inspiration, c’est original parfois et pour tout dire…c’est un prêche…

      Curieux de faire un prêche très réussi en gros, justement au moment ou on défends le fait qu’on n’a pas le droit d’en faire.

      C’est pour cela que vous dites « un des meilleurs textes » … Ça vous touche en tant que femme.

      Bon à l’oral sans retravailler le texte ça aurait été une autre histoire

      Source : le site internet « fammiles chrétiennes… »

      1. Quand je dis « a l’oral sans retravailler le texte », je m’exprime fort mal.
        Je veux juste signifier par là qu’elle n’aurait pas ce débit dans une impro.

  4. Pour les racontars, j’aurais pu mentionner des anecdotes du temps ou j’ignorais qui était cette femme habillé en blanc premier rang a droite, l’air très perturbé.
    Mais ce serait des cancans oui, je m’en suis abstenu.

    Sa conversion a donné un sens a sa vie qui n’en avait aucun, l’a apaisé et tirée d’un précipice, elle a eu la bonne étoile de tomber sur les frat’.

    Elle a sa sincérité il n’en demeure pas moins qu’elle reste un instrument médiatiqueé

    : une petite touche de souffre, un peu de célébrité, une petite touche d’exotisme, une petite touche de fille sage et prodigue et voilà toute l’église vous soutien et vous porte sur la scène, « Eglise Match »
    Moi aussi cela m’a distrait 15 minutes mais je préfère l’église sans arrières-pensées politico-converto-mediatiques.

    Ce n’est pas un racontar de rendre a BH Levy ce qui est a BH Levy : sans lui, personne ne s’intéresserait médiatiquement à la sœur malgré sa parole parfois frappante et enrichie par l’évangile.

    ***

    Sinon oui vous avez raison car une des spécialité des hommes est bien de couper la parole aux femmes.

    (Je réponds votre commentaire sur la lettre plus bas).

  5. J’avais demandé le lien, les petites lettres bleues , vous me donnez un ramassis de phrases hors contexte et un cours de grammaire ( hors sujet et discutable parcequ’en français, parfois, l’un et l’ autre se dit OU se disent ( par ex , semé est correct, employé comme qualificatif pour Verbe ).
    Mais il ne serait pas fair play de discuter grammaire avoir moi car j’ ai un handicap sérieux : élevée dans une sorte de bilinguisme depuis ma naissance , souffrant d’une mauvaise latéralisation ( gauchère contrariée ), de nombreux choix binaires ne s’impriment pas dans mon cerveau.
    Mais donc, débarrassé de ses fautes de fançais, je continue de penser que ce texte fera un jour partie des  » Plus beaux textes sur le Vierge Marie « .Je viens de le relire.

  6. Pour moi c’est plus que des fautes de français il y aussi des non sens

    (Vous avez raison pour la remarque sur « semé », mais j’avais retiré ce passage du petit article sur j’ai écrit sur ce sujet :
    https://saintesremarquables.wordpress.com/2020/06/05/commentaire-sur-la-lettre-de-veronique-levy/ )

    « Je continue de penser que ce texte fera un jour partie des » Plus beaux textes sur le Vierge Marie »
    Si vous voulez jouer à prophétiser, je vous prophétise pour ma part que Véro finira au moins bienheureuse tant l’église est en manque de saints de nos jours !

    Quelle époque …

    1. Je n’avais pas demandé , ce lien-là, Paxomin. Qui écoutera ma demande ? Ou dois-je en conclure que personne ne s’intéresse à un beau texte sur la Vierge Marie ?

  7. Correction ( afin de ne pas décourager les gauchers contrariés ) :
    Il y a toujours moyen de mémoriser un choix binaire par un moyen mnemotechnique.
    Ainsi j’ai réussi à retenir que le soleil se lève à l’ Est ( plutôt qu’à l’ Ouest) grâce au vers :
    ….. » Le ciel blanchit vers l’ Est
    Le sort en est jeté, Alea jacta est  » ….

  8. A Paxomin,
    J’ai lu votre réponse à la lettre de Véronique Levy.

    La lettre de Véronique est respectueuse envers Anne Soupa .

    Votre article ( lien bleu ci dessus ) est insultant dans le titre et odieux quant vous faites allusion à la vie privée actuelle de Véronique.

    Nous en resterons là

  9. Paxomin, vous feriez bien de supprimer l’ allusion à la vie privée actuelle de Véronique ( 6e ou 7e paragraphe de votre article , lien bleu ci dessus). Sinon, que la modération fasse quelque chose.

  10. J’ai corrigé, c’est effectivement plus gentleman (j’ai aussi justifié le titre).

    L’adresse que je mets quand je commente ici était périmée donc j’avoue que si j’ai déjà reçu des avertissements de « la modération » je ne les ai jamais recus, j’en ai mis une qui fonctionne mieux .

    Mais que M.le vicaire général (félicitations) ne prenne de toutes façons pas de peine avec moi…

    Il faut que je me modère moi-même car j’ai des choses importantes à faire que je néglige parfois pour des discussions qui ne mènent pas toujours à la bonne foi tel que nous la concevons, au dépit des deux partis :)

    Au fond je suis un peu comme Véronique, j’ai un côté « salé ».
    Étant petit salé je risque de finir au saloir comme dans la chanson….

    Nous nous éviterons cela et je sens bien moi même la nécessité de cette pause, un mois a minima, a vrai dire, je saute sur l’occasion car j’en rêvais…(et certains aussi je pense)

    Avec ou sans monitum, bien a vous,
    Cdt.

  11. Oui qu’on nous laisse pleurer nos morts, les enfants confinés sans jardin, les hôpitaux et prisons en sous effectifs, le racisme, le F16belge que certains veulent envoyer bombarder la Syrie ……..Il vaut mieux s’isoler en prière avec tout ça.

  12. Il y a, entre Levy et Soupa, une différence fondamentale : l’une annonce l’Amour, l’autre veut transformer la société dans laquelle elle vit, l’Eglise conçue comme organisation sociale, car s’estimant assez intelligente (à voir l’insistance de la Conférence des baptisé-e-s sur son pedigree, conférence dont elle use d’influence).
    A voir aussi les poussées du comité de la jupe : outre soutien indéfectible dans sa campagne, questionnement sur l’intérêt de l’Eucharistie (car présence réelle en chacun de nous…), etc.
    Anne Soupa proteste, proteste, proteste.
    Quand à se réjouir de la catholicité des médias, cele me semble naïf : écoutant matin 1ère, les quelques fois où l’Église est évoquée, c’est pour parler ordination femmes, pédophilie, etc. Bref, la RTBF, dans sa ligne éditoriale et philosophique (conception maçonnique que l’homme, il faut bien le reconnaitre), veut détruire l’Église, tout simplement.
    Et non, la Belgique n’est plus catholique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.