Pâques en déconfinement – Jour 50 – Prudence, petits pas

Notre première ministre est prudente.La peur d’un regain de la pandémie est présente. Avoir confiné 50 jours pour tout devoir recommencer, serait dévastateur. 

Donc, ce sont des mesures… mesurées qui sont proposées. Comme se voir à 4 en famille. Pas plus… 

A suivre…. En espérant que les cultes ne seront pas oubliés. « L’homme ne vit pas que de magasins ouverts… » 😉

3 réflexions sur « Pâques en déconfinement – Jour 50 – Prudence, petits pas »

  1. J’ai bien plus besoin de pouvoir me retrouver en communauté que de me rendre dans les centres commerciaux… où je ne vais d’ailleurs que lorsqu’il me faut remplacer mes chaussures ou autre … Mais on a vu un ministre (j’ai oublié son nom) dire qu’on allait ouvrir les magasins de bricolage pour « permettre aux gens de rêver un peu » ! Bien sûr, on a le choix de ses rêves mais c’est quand même bien triste !

  2. En effet, « L’homme ne vit pas que de magasins ouverts ». Encore faut-il que l’Etat prenne conscience qu’une nourriture spirituelle est, elle aussi, vitale pour ceux qui ne peuvent pas se résoudre à croire que l’être humain se résume à de la chimie. Cela dit, je ne peux que me réjouir de cet assouplissement qui va nous permettre de revoir certains de nos proches. Dimanche, j’aurai la chance de pouvoir physiquement souhaiter une bonne fête à ma mère qui vit en maison de repos et qui a 96 ans. Permettre un peu d’humanité est une sage décision car il serait déplorable de laisser le confinement devenir pire que ce virus qui fait tant de dégâts.

    1. Une mère qui vit en maison de repos et a 96 ans…
      J‘imagine que vous avez été très inquiet.
      Je vous souhaite de l‘avoir avec vous longtemps encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.