2 réflexions sur « Ces deuils qui se cachent pour ne pas mourir – La Libre p.45 »

    1. Je partage votre avis, K.S. Une nouvelle fois, Eric nous offre une bien belle méditation. Mais, citant St Matthieu, il nous incite aussi à croire que « ceux qui pleurent seront un jour consolés ». Ce verbe est au futur, non pas au présent. Et cela rejoint une parole de St Paul qui nous dit: « Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes ». Oui, comme nous le disent les béatitudes, »heureux les pauvres, les miséricordieux et les persécutés…car leur récompense sera grande dans les Cieux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.