Humilité… Vous avez dit humilité ? – 30° dimanche, Année C

« Parce que je ne suis pas comme les autres hommes… ». (Luc 18, 9-14)

A ceux qui m’interrogent sur les effets du péché originel, je conseille d’étudier l’égo humain. Intellectuellement – chaque homme normal sait qu’il a des qualités et des défauts. Et qu’une société bien faite, permet aux talents des uns de compenser les limites des autres. Emotionnellement – nous vivons cependant souvent les choses de façon plus torturée. Notre rapport à l’égo est troublé. Les uns ont une image surévaluée d’eux-mêmes. Ils se sentent toujours un peu plus intelligent, vertueux, capable,… que le voisin. Comme ce pharisien de l’évangile qui rend grâce à Dieu« parce qu’il n’est pas comme les autres hommes… ». Les autres ont d’eux-mêmes, une noire vision. Ils ne s’aiment, ni ne s’acceptent. Ce qui n’est pas plus juste. 

Le mot « humilité » vient du latin humus – qui signifie « la terre ». Est humble celui qui connaît le terreau dont il est façonné – avec ses forces et faiblesses. Cela donne de se sentir pécheur, mais aussi enfant de Dieu. Comme le publicain de l’évangile – dont le Christ approuve la prière.   

Une réflexion sur « Humilité… Vous avez dit humilité ? – 30° dimanche, Année C »

  1. En fait, si je comprends bien, Eric, le pharisien n’a pas prié. Il n’a fait que se vanter. Le publicain, lui, a prié et cela en étant conscient de ses immenses pauvretés. Mais, même si cela n’a rien à voir, puissent ces quelques mots me donner aussi l’occasion de vous partager un chant que j’écoute souvent sur you tube et qui m’émeut tellement. Auteurs et nom du chant: « Les prêtres spiritus dei »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.