5 réflexions sur « Dieu, semeur maladroit en terres arides – La Libre p.39 »

  1. « Par contre, je crois fermement qu’il est demandé aux disciples du Christ de semer l’Évangile à tous vents – même maladroitement – à temps et à contretemps. »

    En effet et j’ai expérimenté que, lorsqu’on arrive – parfois – à être écouté et compris, il peut en ressortir de grandes joies : le fait de pouvoir parler « en vérité » est tellement gratifiant !

  2. DIEU, SEMEUR MALADROIT.
    Croyez-moi, on peut percevoir une inflexion dans les commentaires et par là-même dans les opinions de Mr. L’Abbé qui fait preuve en tant que membre du clergé d’une modestie grandissante. Bien que timides ces indices devraient vous réjouit. Pour lui… et pour vous qui le suivez aveuglément, mot-pour-mot.
    Une, longue, entrée en matière qui relève de la plus grande pudeur de langage. Ni de trompettes triomphantes, ni oriflammes brandies avec ardeur.
    Je relève cependant une petite faiblesse critique dans : « Je suis de ceux qui pensent (mais je peux me tromper ?) que la parabole en Mt 13,19-23…(…) n’est pas de Jésus mais de la jeune Eglise. Le message original était…(…) ».
    Diable Mr. L’Abbé, voulez-vous dire que cette « jeune église » que vous snobez état celle qui était la plus proche du temps du Jésus vivant et l’avait peut-être suivi et écouté ses paroles – authentiques ? Dite-vous, comme le rapporte Jean : « Ce langage-là est trop fort, qui peut l’écouter ? ».
    Revenant au début de votre analyse, la réponse à la question de savoir « Qu’attendait Jésus pour faire advenir le Royaume (de Dieu) ». Les textes archaïques, et notamment l’évangile selon Thomas, rejeté lui aussi avec dédain si pas virulence par les premiers clergés organisés (dont Irénée, évêque de Lyon) vous donnent, si pas les paroles exactes du Maître, mot-à-mot, en tout-cas leur sens profond:
    LOGION 3
    Jésus a dit :
    Si ceux qui vous guident vous disent
    Voici le royaume est dans le ciel
    Alors les oiseaux du ciel vous devanceront
    S’ils vous disent il est dans la mer
    Alors les poissons vous devanceront
    Mais le royaume est à l’intérieur de vous
    Et il est aussi l’extérieur de vous (…C.-à-d. « Sur terre »)
    Quand vous vous serez connus
    Alors vous vous reconnaîtrez
    Et vous saurez que vous êtes les fils du Père-le-Vivant (…C.-à-d. « dans l’Un, dans l’unité »)
    Mais s’il vous arrive de ne pas vous connaître
    Alors vous êtes dans une grande pauvreté
    Et c’est vous la pauvreté. (…C.-à-d. « dans la dualité, la multiplicité et l’incohérence)
    En conclusion et en réaction à l’encouragement de « semer l’évangile à tous vents – même maladroitement », je me permets de vous rappeler une parabole bien connue : Mt 15,14 « …si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. » Commençons par voir l’unité-en-tout que nous masque l’illusion d’être un être, un corps, séparé et antagoniste « du reste et des autres ».

  3. Quelques mots de saint Paul qui rejoignent l’exhortation qui nous est faite de semer la Parole à temps et à contretemps… « Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts, et au non de son avènement et de son Royaume; prêche la Parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprend, censure, exhorte avec douceur et en instruisant. Car ils viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité pour se tourner vers des fables » (II Tim 4:2)

    1. Jean-Pierre Snyers dit : 24 juillet 2019 à 10 h 39 min – Remarque:

      L’exhortation de Paul s’adresse a Timothée, un disciple autorisé, sanctifié, et non « à tout le monde et n’importe qui », ceux qui risquent de « se donner une foule de docteurs selon leurs propres désirs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.