La moisson est abondante…

« La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » (Luc 10, 2). Tel est l’Evangile de ce dimanche.

Arrivant ce soir à l’église de Spa, je vois une patrouille de scouts en hike (« marche d’exploration »  pour les profanes), qui se repose contre la porte d’entrée du lieu de culte. Ce sont des jeunes « normaux », buvant des limonades et regardant les écrans de leur smartphone. En vieux scout, je m’approche et leur parle. Ils sont vraiment sympas, mais le devoir m’appelle et je vais me vêtir pour l’office. Je reviens ensuite, revêtu de l’aube et de l’étole et échange encore quelques mots avec eux, toujours assis à l’entrée du bâtiment – où rentrent les fidèles. Mais l’heure est là et la Messe commence.

A ma grande surprise,, alors que l’office est déjà entamé, leur CP (« chef de patrouille » – responsable de 16-17 ans) fait signe à sa patrouille d’entrer et ces jeunes assistent à l’office depuis le fond. Ils y resteront jusqu’au’à l’offertoire. Des adolescents qui prennent pareille décision de nos jours, sans ordre de parents ou d’animateurs, ce n’est pas rien. Il va de soi que j’adapte mon homélie aux hôtes du jour, ce qui me vaut des sourires et des regards complices de leur part.

Je pense que nous devrions trouver le moyen de former de jeunes animateurs chrétiens, hommes et femmes, pour assurer le soutien spirituel aux camps de mouvements de jeunes en été. Le nombre de prêtres aumôniers de jeunes est hélas devenu bien insuffisant. Au lieu de se lamenter, envoyons de jeunes apôtres laïcs visiter les camps. Le fait que ma patrouille scoute du jour ne soit restée que pour les lectures et l’homélie, a ravivé en moi le constat que ces jeunes ont faim et soif de la Parole, tout en n’étant pas encore prêts à vivre pleinement les sacrements – qui impliquent une maturité chrétienne plus développée.    

« La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux »…. Rarement un Evangile s’est aussi parfaitement réalisé sous mes yeux reconnaissants et étonnés. « Has been » le Christ et l’Evangile? Pas vraiment – bien au contraire. 

4 réflexions sur « La moisson est abondante… »

  1. Combien ces circonstances sont réconfortantes et devraient susciter un esprit d ‘avantage résolument missionnaire pour les chrétiens selon leurs talents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.