5 réflexions sur « Consignes de vote – La Libre p.41 »

  1. Elections belges…soit.
    Mais surtout….élections européennes!

    L‘avenir de la Belgique ( ou son absence d‘avenir) est plus que jamais lié à celui de l‘Union Européenne.
    Et là, nous aurons à faire face à un véritable tsunami populiste: le Brexit Party de Farage, le Ralliement National de Le Pen, le Fidesz d‘Orban, le Pis en Pologne, la Lega Nord de Salvini, Vox en Espagne….ils se sont donné le mot et formeront sans doute une un bloc effrayant dans le prochain Parlement Européen.
    La route du projet européen sera semée d‘obstacles…

    Si l‘UE „ saute“, la Belgique sera un des premiers exemples de „collateral damage“…

  2. Cher Père de Beukelaer ,
    j’ apprécie particulièrement que vous n’ ayez pas oubliez de promouvoir le scrutin européen dont l ‘exacte portée échappe à beaucoup de citoyens .

    Une précision s’impose cependant sur la relance par l’ investissement .
    L’ UE sur proposition de la commission a lancé le Plan Juncker pour l’investissement qui est un grand succès et soutiens l’investissement suite a la crise . ( le montant de 15 milliard d’euros a été doublé) Sans doute visiez vous l’ austérité budgétaire qui a eu des effets sur la dépense publique et privée à l’inverse d’ une approche Keynésienne .

  3. A Paris, au début du siècle dernier, lorsque les familles bourgeoises recevaient leurs amis et relations aux grandes occasions, un mot d‘ordre était de rigueur: „Nous ne parlerons pas de l‘affaire“.

    Il s‘agissait bien sûr de l‘affaire Dreyfuss qui déchirait la société française de part en part…
    Il en va de même au Royaume Uni: „ Don‘t mention the b-word“…le Brexit qui nous divise à un point inimaginable et qui, dans le pire des cas, pourrait aboutir à faire „sauter“ l‘Union….non, pas celle de l‘Europe!…mais celle du United Kingdom!

    Le désarroi est total: au sein du gouvernement, du parlement, des partis politiques….les familles, les amis.

    Ces élections européennes, tenues ici alors que nous étions sensés être sortis de l‘UE depuis le 29 Mars, ont quelque chose de surréaliste: nous votons pour des MPE qui ne devraient pas siéger.
    Mais voilà! Le fait est qu‘en GB ces élections font maintenant fonction de baromètre. Et le baromètre montrera, d‘ici dimanche soir, une déconfiture sans égale des Tories, des pertes substantielles pour Labour et une montée en flèche du Brexit Party du sieur Farage…

    Des résultats sans effets immédiats pour le parlement britannique, mais un gigantesque „shot across the bow“ pour les prochaines élections anglaises qui , en principe, ne sont pas dues avant 2022, mais en pratique pourraient être annoncées à tout moment…

    God save the Queen!

  4. Eh bien moi, je suis décidé à voter pour des exclus, pour des listes auxquelles les médias ne donnent jamais la parole et cela, en nous faisant croire que nous n’avons le choix qu’entre le PS, Ecolo, Défi, le CDH ou le PTB. Et tous les autres partis? Sont-ils condamnés, au nom de je sais quel principe totalitaire à la muselière médiatique? De plus en plus, j’en viens à penser que la Wallonie est la seule région d’Europe à pratiquer une telle dictature de la pensée. Dès lors, rien que pour dire non à l’endoctrinement qui nous est imposé (en particulier à la RTBF et à RTL TVI), en tant que citoyen voulant rester libre, je me ferai un devoir de voter contre cette manipulation médiatique qui ne vise qu’à nous conditionner.

Répondre à Maroy Michel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.