13 réflexions sur « Sodoma… Ou la sainteté – La Libre p.41 »

  1. Mr. L’Abbé,
    1. …’’le résultat est atteint’’… Attendons voir !
    2. Dans votre blog vous escamotez une partie du texte paru dans LLB : « oui – vivre fidèlement le célibat pour le Royaume est possible’’, et vous le noyez dans de la « séduction intra-masculine (chaste ou non)…[…] dû à l’absence de femmes » (?!) Puis-je vous rappeler Mr l’Abbé que « célibat » n’est pas synonyme de « chasteté » ni même de « continence » , et que si celle-ci est transgressée autrement que dans un stricte individualisme, elle est coupable sans appel. Du grain à moudre pour les programmes de séminaire !
    3. ‘’Ils ont des yeux et ne voient pas’’. Êtes-vous certain de bien voir, Mr l’Abbé, et que c’est bien ce que vous voyez qui est la (vraie) réalité ?
    -Je veux bien admettre qu’il vous soit impossible de ne pas croire en un élément créateur ‘’du ciel et de la terre’’. Mais que vous en arriviez à être convaincu que celui que vous priez si ardemment soit le seul vrai Dieu ! Et en plus que c’est un membre de sa génétique trinitaire qui a voulu la (branche, la brindille de) religion dont vous faites partie frôle l’inconscience. Seriez-vous né et auriez-vous été élevé dans une société musulmane vous seriez-vous illico converti au catholicisme ?
    -Et non seulement inconscient, mais votre attitude et celle des vôtres est criminelle par défaut : il ne vous est donc jamais apparu que le fait religieux est créateur de violence, per se ?
    -Vous ‘’croyez’’ ? Fort bien, vous ne pouvez pas vous en empêcher. Mais cessez de ‘’nommer’’. Vous n’avez, pour cela, aucune évidence. Sauf un indice et une source de questionnement : ‘’Daech’’.

    1. – s.v.pl., monsieur Corbisier ,ne parlez pas avec tant de légèreté de des personnes  » élevées dans une société musulmane qui se convertiraient illico au catholicisme  » . Ces personnes risquent leur vie ou du moins , l’exclusion sociale, selon le pays d’origine. Par ailleurs , il n’est pas si facile d’être religieusement  » déloyal » envers ses parents, et ce dans toutes les cultures ( mais surtout dans les cultures aficaines , arabes, asiatiques ….)
      -Le Père Eric a le droit de  » nommer « , comme tout le monde.
      -J’ai toujours peur, en vous répondant que votre ton , votre manière de parler déteignent sur moi ( ton et mots accusateurs, méprisants, sournois). Aussi en resterai- je là.
      ( sauf pour évoquer ici la mémoire d’ Etienne Vermeersch, philosophe ancien jésuite, devenu par la suite athée ardent défenseur de tout ce qui fait la laïcité ).
      Comme un journaliste lui demandait s’il avait quitté la Compagnie de Jésus pour échapper à la continence obligatoire, répondit ( je cite de mémoire ) :  » non, la chasteté ( la vraie, sans masturbation donc ) c’est très tenable (  » houdbaar « ), il suffit d’être très motivé. C’est une question de motivation  » . Et à ce moment précis , les téléspectateurs purent admirer son beau regard clair.

  2. – s.v.pl., monsieur Corbisier ,ne parlez pas avec tant de légèreté de des personnes  » élevées dans une société musulmane qui se convertiraient illico au catholicisme  » . Ces personnes risquent leur vie ou du moins , l’exclusion sociale, selon le pays d’origine. Par ailleurs , il n’est pas si facile d’être religieusement  » déloyal » envers ses parents, et ce dans toutes les cultures ( mais surtout dans les cultures aficaines , arabes, asiatiques ….)
    -Le Père Eric a le droit de  » nommer « , comme tout le monde.
    -J’ai toujours peur, en vous répondant que votre ton , votre manière de parler déteignent sur moi ( ton et mots accusateurs, méprisants, sournois). Aussi en resterai- je là.
    ( sauf pour évoquer ici la mémoire d’ Etienne Vermeersch, philosophe ancien jésuite, devenu par la suite athée et ardent défenseur de tout ce qui fait la laïcité ).
    Comme un journaliste lui demandait s’il avait quitté la Compagnie de Jésus pour échapper à la continence obligatoire, répondit ( je cite de mémoire ) :  » non, la chasteté ( la vraie, sans masturbation donc ) c’est très tenable (  » houdbaar « ), il suffit d’être très motivé. C’est une question de motivation  » . Et à ce moment précis , les téléspectateurs purent admirer son beau regard clair.

  3. excusez moi pour le doublon.
    Comme j’ ai cité Etienne Vermeersch de mémoire, voici de quoi approfondir ce beau débat qui commence
    par quelques images du film  » The mission »
    ( Reyers laat :  » Pr Etienne Vermeersch en Nikolaas Sintobin sj  » )
    A partir de 7′ 20, E.V. parle de sa Foi en Dieu, perdue ….' » ik heb jaren geweend omdat het niet waar was … ….et en parlant de célibat :  » houdbaar en draagbaar met een sterke motivatie « .
    A partir de 19′ : des jeunes filles écoquest leur retraite : bouleversant.

  4. Je n’ai aucune visée à la sainteté, Dieu sait ;-) . Je vis ma foi en l’approfondissant depuis quelques années et cela malgré le manque de compréhension autour de moi. Il se fait que je vis dans le célibat depuis 40 ans, après avoir mis mes 5 enfants au monde, ce qui me permet d' »apprécier » les deux situations. Je ne vois aucune difficulté à vivre comme célibataire, ayant compris que l’important est de chercher encore et toujours le sens à donner à la vie… la mienne. J’ai découvert Taizé où je passe chaque année un moment de réflexion et d’intériorité. J’en reviens avec de bonnes lectures, des souvenirs de discussions passionnantes et des batteries rechargées pour quelques mois. Chaque jour qui passe me conforte dans l’idée que je suis sur le bon chemin. Pour finir, une phrase passe-partout (quoique !) trouvée sur Internet « tu sais que tu es sur le bon chemin lorsque tu ne regardes plus en arrière  » ! A ceux qui essaient (un peu tard ;-) de me convaincre que je suis dans l’erreur, je réponds « ne tentez pas de me faire revenir en arrière svp » ;-)

    1. chère Marie-Madeleine, …. bien évidemment que vous y êtes, sur le bon chemin. Et nous avons le bonheur de vous rencontrer lors d’une halte, comme sur ce blog ou mieux encore à Taizé. Mais …..
      Mais les brav ‘ gens n’aiment pas que
      L’on suive une autre route qu’eux
      Non , les brav’ gens …….( bis )

      Je ne fais pourtant de tort à personne
      en suivant mon ch’min de petit bonhomme
      Mais les brav’gens …..(bis)

      Le jour du quatorze juillet
      Je reste dans mon lit douillet
      La musique qui marche au pas
      celà ne me regarde pas …… etc…. ( Georges Brassens :  » La mauvaise réputation  » ) .

      Quant au  » manque de compréhension autour de vous  » ….Saint François d’ Assise déjà, priait :
      … » Faites Seigneur que je ne cherche pas tant d’être compris que de comprendre  » ….
      Chère Marie-Madeleine, vos com ( et ceux de la Libre, avant) montrent que vous essayez de comprendre les autres . D’ attrapper le ballon et de bien le relancer. Dieu et la prière
      feront le reste.  » Tutto e scherzo d’amore  » ( tout est un jeu d’amour ) disait Padre Pio.
      ;-)
      Mais je ne vous apprends rien. C’était juste pour le plaisir de lancer quelques balles….
      Bonne soirée à tous.

  5. « le fait religieux est créateur de violence » dîtes-vous Mr Corbisier
    mais pourquoi ce siècle ne retient-il que la violence ? pourquoi? pourquoi a-t-il effacé l’oeuvre des missionnaires au Congo ? ces gamins jeunes prêtres qui mourraient de malaria ou autres maladies, ces hommes qui ont créé des réseaux d’ écoles, de dispensaires, des rassemblements populaires et empêché les esclavagistes, ils ont relié et discipliné,incité au travail des hommes qui ne travaillaient pas,
    le fait religieux est créateur de violence et d’autres choses encore belles et grandes et admirables
    il y a longtemps déjà j’ai pu lire la lettre écrite par un jeune prêtre envoyé en Amérique du Sud à ses parents : quelle était belle, donnée , offerte . Charlequint savait pourquoi il envoyait des conquérants mais aussi des religieux, afin de convertir : par la force me direz-vous , en êtes-vous si sûr, les fruits de ceux-là sont réels mais vous n’y croyez pas.Parce que, comme tout ce qui est humain ils sont en clair et obscur.
    Je découvre aujourd’hui la correspondance de mon oncle sj au Congo belge : éclairée d’un idéal magnifique,…
    La Foi est un mystère,cher Monsieur, si vous voulez la trouver, vous la trouverez mais si vous ne le voulez pas, une profonde barrière,une clôture ne vous permet pas d’y accéder, un gardien vous en ferme l’accès : 3 (comme la trinité) est le chiffre de celui qui passe, 4 est l’arrêt, l’épée est à double tranchant et la croix pôle de mort et de résurrection

    1. Godelieve Istas (28 février 2019 à 21 h 14 min)
      …Je renonce à Satan et à ses pompes ! …Mais, je m’adressais à Mr. L’Abbé, et non à ses ouailles (aie, aie !). Lui voit très bien ce que je veux dire. Son problème serait de renoncer au confort de sa situation (civico-religieuse).

      1. Monsieur Corbisier, « le confort de sa situation » ? Outre l’incompréhension que votre commentaire m’inspire, je me demande si vous avez pu juger par vous-même du « confort de la situation » ? Comme on dit « l’herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin » !

Répondre à muriel lehembre- bailleul Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.