Exhortation apostolique « Gaudete et Exultate » – Et le Pape jésuite enseigna l’Eglise

Un texte puissant et qui ne laissera aucun lecteur de marbre. Du pur Pape François. Du pur jésuite. Ce n’est pas un texte progressiste (on y parle même du « diable ») et pas, non plus, un texte conservateur (ceux qui veulent un christianisme bien-pensant pour les élites, en prennent pour leur grade).
Non, il s’agit d’une exhortation apostolique qui met au coeur de son propos le « discernement », si cher à saint Ignace de Loyola, fondateur des jésuites.
Le « discernement » des esprits, est cette vigilance spirituelle, qui donne de saisir si une pensée ou une action vient de Dieu, ou de nos désirs mondains, voire de l’esprit séducteur du mal.
Quatre illustrations:
Au n°41  «  Lorsque quelqu’un a réponse à toutes les questions, cela montre qu’il n’est pas sur un chemin sain, et il est possible qu’il soit un faux prophète utilisant la religion à son propre bénéfice, au service de ses élucubrations psychologiques et mentales. Dieu nous dépasse infiniment, il est toujours une surprise et ce n’est pas nous qui décidons dans quelle circonstance historique le rencontrer, puisqu’il ne dépend pas de nous de déterminer le temps, le lieu et la modalité de la rencontre. Celui qui veut que tout soit clair et certain prétend dominer la transcendance de Dieu. »
Ou encore au n° 49. «  Ceux qui épousent cette mentalité pélagienne ou semi-pélagienne, bien qu’ils parlent de la grâce de Dieu dans des discours édulcorés, « en définitive font confiance uniquement à leurs propres forces et se sentent supérieurs aux autres parce qu’ils observent des normes déterminées ou parce qu’ils sont inébranlablement fidèles à un certain style catholique ». Quand certains d’entre eux s’adressent aux faibles en leur disant que tout est possible avec la grâce de Dieu, au fond ils font d’habitude passer l’idée que tout est possible par la volonté humaine, comme si celle-ci était quelque chose de pur, de parfait, de tout-puissant, auquel s’ajoute la grâce. On cherche à ignorer que ‘‘tous ne peuvent pas tout’’, et qu’en cette vie les fragilités humaines ne sont pas complètement et définitivement guéries par la grâce. De toute manière, comme l’enseignait saint Augustin, Dieu t’invite à faire ce que tu peux et à demander ce que tu ne peux pas ; ou bien à dire humblement au Seigneur : « Donne ce que tu commandes et commande ce que tu veux » . » 
Et encore ce petit clin d’oeil, au n° 126:  «Ordinairement, la joie chrétienne est accompagnée du sens de l’humour, si remarquable, par exemple, chez saint Thomas More, chez saint Vincent de Paul ou chez saint Philippe Néri. La mauvaise humeur n’est pas un signe de sainteté : « Eloigne de ton cœur le chagrin » (Qo 11, 10). Ce que nous recevons du Seigneur « afin d’en jouir » (1 Tm 6, 17) est tel que parfois la tristesse frise l’ingratitude de notre part, frise le repli sur nous-mêmes au point que nous sommes incapables de reconnaître les dons de Dieu. »

Ou ce n°144, tellement dans le style du pape: « Rappelons comment Jésus invitait ses disciples à prêter attention aux détails. Le petit détail du vin qui était en train de manquer lors d’une fête. Le petit détail d’une brebis qui manquait. Le petit détail de la veuve qui offrait ses deux piécettes. Le petit détail d’avoir de l’huile en réserve pour les lampes au cas où tarderait le fiancé. Le petit détail de demander à ses disciples de vérifier combien de pains ils avaient. Le petit détail d’avoir allumé un feu de braise avec du poisson posé dessus tandis qu’il attendait les disciples à l’aube. »

Les écrits pontificaux sont toujours nourrissants. Il est rare qu’ils soient aussi renversants.
Pour tout dire, je suis « bluffé ». Et renvoyé à mon chemin de conversion.
Bref, vous avez compris mon conseil, allez lire cette exhortation apostolique… ou plutôt, priez-la.

45 réflexions sur « Exhortation apostolique « Gaudete et Exultate » – Et le Pape jésuite enseigna l’Eglise »

  1. « Celui qui veut que tout soit clair et certain prétend dominer la transcendance de Dieu », écrit le pape. Qu’il se rassure, au vu de la confusion (du trouble et du relativisme) que génèrent régulièrement ses propos, ce n’est pas lui qui risque de dominer la transcendance de Dieu.

    1. Commentaire goguenard , main dans les poches.
      Pourtant rien ne m’otera la joie de Pâques et cette exhortation apostolique aide à m’y maintenir.
      Le Père de Beukelaer avoue être  » bluffé  » :-)))
      J’ ai quelque part une revue jésuite sur le  » besoin d’ admirer » …..Je pense que je vais la relire .

  2. Eh bien, je suis très heureuse des paroles du Pape; sans nier le mérite de ses prédécesseurs, voilà au moins quelqu’un qui s’exprime de façon intelligible pour tous et donc la ferveur est communicative !

    Qu’il soit béni et que nous puissions longtemps encore l’écouter !

  3.  » sans nier le mérite de ses prédecesseurs  » …. Vous parlez d’ or , chère Marie Madeleine : les media se sont tellement permis d’injecter de la comparaison, de la concurrence, de la rivalité dans tout ce que disent des personnes ….incomparables. Et nous sommes 7 milliards d’ êtres humains uniques, irremplaçables ……incomparables.

    1. C’est vrai et la comparaison avec Benoît, par exemple, est tout à fait inappropriée : celui-ci était un théologien renommé, un penseur tandis que François est plus dans le concret, le quotidien ! Les deux approches peuvent se compléter, tout simplement !

  4. Je viens de lire sur les sites « Belgicatho » et « Benoît et moi » un article intitulé: »Déni de justice romaine (et pontificale) pour la Fraternité des Saints Apôtres ». Je n’en dis pas plus, sinon que celles et ceux qui, comme moi, ont défendu et défendent encore cette Fraternité n’ont plus que leurs deux yeux pour pleurer. Renversant!

  5. Quand le point de vue des victimes ( séminaristes et paroissiens ) n’est pas entendu dans un tribunal de droit canonique , sur quoi peut bien se baser l’ entérinemement d’ une dissolution de Fraternité ?
    Sur des ragots, des racontars de gerontocrates ? Parce qu’enfin le cardinal Stella, instigateur de cette maudite signature s’ était contenté ( ! ) d’être insultant envers les séminaristes traditionnels, invoquant leur  » rigidité « , leur  » personnalité narcissique et vaniteuse  » . Comment le qualificatif  » semi tradi  » qui convenait pour la Fraternité des S.A., s’est il transformé en  » tradi « , si ce n’est par la médisance ?
    Le Pape cite trop brièvement la 1ère lettre à Timothée ( çi dessus ) . Trop brièvement , car on y lit aussi :
     » Que personne n’ait lieu de te mépriser parce que tu es jeune  » . ( 1 Tm4, 12 ) « .
    Outre la médisance , un certain mépris envers les jeunes a aussi joué un rôle dans cette décision de dissolution . Sans parler du facteur politique , déterminant. Politique et mépris des jeunes furent ,par ailleurs, à l’origine du  » départ  » de Bruxelles de cette autre Fraternité (  » Les Fraternités Monastiques de Jerusalem  » ).

    Dire que, sur Belgicatho et ailleurs, j’ ai toujours défendu le Pape François ….
    J’ attends l’ analyse d’ Arnaud Dumouch et du Père Simon Noël, osb, sur la fin lamentable de cette affaire lamentable. Peut être se contenteront- ils de pleurer.
    Pour tout dire, je n’arrive pas à croire que tout s’arrête ici . Qu’il n’ y aura pas de sursaut des consciences. Auquel cas, je retirerais avec plaisir, tout ce que je dis plus haut, bien sûr.
    Enfin, je me sens maintenant aussi exonérée du devoir de regarder et de défendre le film dans lequel le Pape joue son propre rôle.

  6. PS : Quand je dis que les décisions de dissoudre la Fraternité des Saints Apôtres et d’ exiler les  » Fraternités monastiques de Jerusalem  » sont avant tout des décisions politiques, j’ ai mes sources.
    Et ce ne furent donc pas des décisions pastorales.
    Lamentable ….

  7. Elargissons le débat . Pedophilie . Une crise chilienne grave touche le Vatican depuis janvier 1915 avec la nomination d’un Mgr coupable d’ avoir couvert des crimes de pedophilie nombreux et graves. Il y a quelques jours , demande de pardon, honte, tristesse … Mais dans cette lettre aux évêques chiliens, le Pape s’ excuse quelque peu lui même en disant  » avoir manqué d’information fiable et équilibrée « .
    Que fait il pour avoir  » une information fiable et équilibrée ????
    Ecouter les victimes devrait être une priorité absolue pour toute personne ayant autorité.

    1. On aura corrigé : janvier 2015 . ( j ‘ étais tombée par hasard sur un article du monde du 06 02 2018 ,  » Pedophilie au Chili …. » ….. Renversant ).

  8. Comme le confirme tant et tant de faits depuis le début de ce pontificat, le pape actuel n’a que mépris pour ceux qui se sentaient aimés et encouragés par ses deux prédécesseurs. Pas étonnant donc le sort criant d’injustice qu’il vient de réserver à la FSA. Pas étonnant non plus qu’on trouve dans sa récente exhortation apostolique cette gifle adressée au cardinal Sarah (auteur d’un livre intitulé Dieu ou rien »): « Les alternatives telles que « Dieu ou le monde » ou encore « Dieu ou rien » sont fausses ». Gifle au cardinal Sarah et, « même pas peur! », gifle aussi à l’Ecriture sainte qui nous dit notamment que « Satan est le prince de ce monde » et que « celui qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu ». Evidemment, si ce pape considère qu’il sait mieux que Jésus-Christ et que ses apôtres ce qu’il en est du bien et du mal, du vrai et du faux, on peut s’attendre à tout.

  9. Etonnant . Personne ne s’ était offensé du titre du livre du Père dominicain Bernard Bro :  » Jesus Christ ou rien  » . Titre beaucou plus radical encore.

      1. Si …..besoin d’ un dessin, je ne comprends rien.
        Si vous avez un radar qu’il serve au moins à faire connaître la vérité sur ce qui se passe en Syrie, dégâts latéraux et autres ….

        J’ ai pleuré en entendant  » C’était un petit jardin  » de Jacques Dutronc sur you tube. Pourtant la mélodie est tellement jolie. Ce doit être ce qui reste de la joie de Pâques.
        Avec  » le clown  » de Gianni Esposito.

        1. Un livre titré „ Jesus-Christ ou rien“ a pour seul avantage qu‘il „annonce la couleur“.
          A part celà, il témoigne d‘une attitude de fermeture complète au monde.

          Celà me rappelle l‘épisode racontée par le Britannique Marty Feldman qui, devant faire une déposition au tribunal dans les années soixante, avait refusé de prêter serment sur une bible.
          Commentaire du juge: „ Mr Feldman not being a Christian, does not have a religion“.

          I rest my case.

          1. Cher Kees , Bernard Bro n’ a pas une attitude de fermeture complète au monde . Vous ne le connaissez pas. Mais vous êtes suûrement très doué en méthode de lecture rapide pour juger d’un livre à partir d’un seul titre. Plus doué encore que le personnage de Woody Allen qui grâce à cette méthode avait pu lire  » Guerre et Paix  » en 20 ‘ .  » ça parle de la Russie  » concluait -il avec un sourire.

    1. Vous avez sans doute raison, Muriel: j‘ai eu une reaction „à fleur de peau“ prp au titre d‘un livre que je n‘ai pas lu. Titre qui ne suggère peut-être pas ce que je crains.

      Ce-ci étant dit, je viens de lire le texte „ Gaudete et Exultate“.
      Je l‘ai trouvé remarquable et il très très réconfortant!
      Nous avons une chance inouïe de vivre sous un tel pontificat!

  10. Vous savez, Kees, certains pretendent que le mariage d’amour chrétien, exclusif, monogame, définitif …. témoigne aussi d’ un manque total d’ouverture au monde….

      1. D’ accord Kees, mais je ne peux pas laisser dire n’importe quoi sur Bernard Bro ( ni sur personne d’autre, d’ ailleurs ).
        (  » Jesus Christ ou rien « , de Bernard Bro, est destiné à des chrétiens pour qui Jesus est  » le Chemin, la Vérité et la Vie  » . C’est à dire ….. Tout ..tout ce qui vit …tout ….)

        Et puis c’est vrai, je suis à cran. Je viens de prendre connaissance des détails de la désastreuse gestion de la pédophilie dans l’ eglise chilienne d ‘ avril 2015 ( date à laquelle le Pape savait ) ) à février 2018 ( début des auditions des victimes).
        Vous savez, Kees, ici en Flandre, nous avons quantitativement , beaucoup plus qu’ à Bruxelles ou en Wallonie, souffert des scandales de pedophilie.
        Nous éspérions qu’ à l’ avenir , en cas de déni des évêques, les plaintes des victimes pourraient remonter jusqu’ à Rome et y être traitées de toute urgence.
        Les victimes chiliennes ont dû , pour être reconnues, faire preuve de beaucoup de courage et de beaucoup de patience. Leur délégation sera accueillie par le Pape dans les prochains mois.
        Alors c’est vrai, je n’ étais plus d’humeur à  » gaudete et exultate  » ou à visionner le film de Wim Wenders sur le Pape.
        Pardonnez moi.
        Prions les uns pour les autres. Bonne soirée à tous.

          1. Pedophilie en Flandre ( suite )
            Nous avions même envisagé de porter la faute collectivement en annonçant un an ou deux de  » deuil  » , sous le sac et la cendre , avec temps de silence et de désert ( indispensables pour un bon discernement, selon Saint Ignace ). L’ idée venait de Mark van De Voorde ( ex redac chef de Kerk en Leven) et aussi, je pense de Benoit Standaert, osb. Mais finalement l’ eglise géra la crise d’une manière assez exemplaire . Peut être trop , aux dires de certains qui critiquèrent l’ allongement du délai de presciption mais la Vie put ainsi reprendre ses droits , le chemin étant déblayé pour un temps de pardons donnés et reçus.

  11. Après la FSA, c’est à présent une autre communauté religieuse qui risque injustement d’être décapitée par la Vatican. Il s’agit des Petites Soeurs de Marie Mère du Rédempteur. L’article est sur le site « Riposte catholique » où une pétition (que je ne me suis pas privé de signer) circule pour les soutenir.

  12. A JP Snyers,
    Savez vous que le Père Eric de Beukelaer termine son livre  » L’ Eglise de Judas  » par un de vos textes : une prière de Judas très émouvante d’ailleurs, tirée du livre  » Notes d’un chrétien agnostique  » Téqui 1992 ( JPSnyers ) ?
    Je pense que pour imaginer cette  » prière de Judas  » sous forme de poème en prose, vous avez dû connaître un grand moment d’inspiration, après avoir beaucoup souffert.
    Pas fastoche, comme genre littéraire….

    1. Merci, Muriel de me rappeler que le père Eric a eu la gentillesse de citer cette petite prière dont voici le texte complet:

      « Seigneur, tu es ma croix, ma douleur, mon tourment.
      Qu’y a t-il entre toi et moi?
      Serait-ce mon péché qui m’éloigne de toi?
      Même les saints, on le sait, ont vécu dans la nuit.
      Qu’attendrais-je de plus?
      Toi qui comprends le doute, la révolte et le désespoir
      ne sais-tu pas combien ton absence me pèse?
      Regarde mon âme meurtrie,
      déchirée par l’angoisse et par l’incertitude.
      J’ai peur qu’il ne soit trop tard.
      Nous sommes ces vieux amants qui ne se parlent plus
      et qui souffrent en silence, chacun de leur côté.
      Nous n’avons plus rien à nous dire,
      ou peut-être simplement les mots sont-ils trop courts,
      trop usés, trop fragiles
      pour rompre le silence qui m’étreint et me glace
      mais qui aussi je crois, me parle enfin de toi. »

      PS: Publié il y a plus de 25 ans déjà, « Notes d’un chrétien agnostique » est un petit livre contenant des réflexions et des prières ». Préface du philosophe Marcel de Corte et petit mot de Soeur Emmanuelle (du caire) qui écrit: « J’ai trouvé dans ces pages une pensée à profondeur pascalienne, une angoisse à vous faire perdre coeur, une espérance à vous faire chanter Dieu »

      1. J’ avais ouvert  » L’ Eglise de Judas  » espérant y trouver quelque chose sur la pedophilie mais  » l’examen de conscience sur ce que chacun de nous vit ici et maintenant  » sera l’objet d’un prochain livre.  » Si Dieu me prête vie  » précise le Père Eric de Beukelaer. Pourtant les derniers chapîtres m’ont déjà quelque peu éclairée. Cette lumière est une consolation et , pour l’instant je ne veux pas être consolée autrement. La crise chilienne ( 80 membres du Clergé sont impliqués ) ne fait que commencer même si les victimes, Mgrs Sean ‘ O ‘Malley et Scicluna ont déjà fait un travail qui force l’ admiration. Mais pourquoi n’ont ils reçu le feu vert pour des auditions que 2 ans et 9 mois après la réception par le Pape d’ une lettre de victime ( 8 pages ) ?Pourquoi a t-on accepté les démissions de Catherine Bonnet , Peter Saunders et Mary Collins alors que ceux ci voulaient seulement pouvoir lever le secret pontifical ( code de confidentialité du droit canon ) quand un mineur d’ âge est en danger?
        Non pas que je veuille lyncher les prêtres pedophiles , loin de là . Souvent ( pas toujours mais souvent ) il faut  » leur pardonner parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font « . Par contre, ceux qui couvrent ces crimes ….. leurs motivations …. leur maintien au pouvoir envers et contre tout ( les fidèles chiliens se sont vus obligés d’empêcher le déroulement d’une messe de Mgr Barros pour faire entendre, sans résultat immédiat, la voix des victimes ).
        A côté de celà la dissolution de la FSA me paraissait soudain dérisoire même si c ‘est le même dysfonctionnement qui permet de courtcircuiter le Droit Canon. C’est en cherchant l’ origine du déni de justice envers la FSA , que je suis tombée sur la longue paralysie de la Comission Pontificale des mineurs.
        Je croyais à la tolérance zero. A des résultats visibles ….La Comission a surtout fait de la prevention.

        1. Je réalise maintenant que le cri ci- dessus passera probablement tout à fait inaperçu parce qu’en fin de commentaires. Mais ainsi je vis un peu ce que les victimes ont vécu pendant 2 ans et 9 mois.

  13. « Jésus-Christ ou rien » est, certes, valable pour moi. En tant qu' »idée », je ne peux pas l’imposer à d’autres et je suis bien sûre que des incroyants ne liront jamais un livre avec un tel titre. C’est le choix de l’auteur, sans plus.

    1. C’est le choix de l’ auteur ET de ses lecteurs . Il en avait beaucoup, vraiment beaucoup.
      Et pour que Dieu puisse nous faire des surprises il faut parfois savoir surmonter ses préjugés ( préjuger à partir du titre ).
      Ou préjuger à partir de l’ auteur lui même. Ainsi, moi qui vous écris, j’ ai lu Jean Lafrance pendant des années, sans savoir qu’il était Père Carme.
      Si je l’ avais su , je ne l’ aurais pas lu. Lire la prose d’ un prêtre , moi ? ( tout le monde sait que ces gens n’ont aucun talent littéraire et qu’ils ne pensent qu’ à vous endoctriner. Tout le monde, c’ était le milieu dans lequel je vivais : large d’esprit , tolérant, les  » Lumières  » , etc….. ).
      Autrefois, à Bruxelles, chaque dimanche matin, j’ allais à la librairie de Rome, lire debout , ….Au début du mois, j’ achetais un livre (ou deux livres format poche dans lesquels je pouvais souligner ).
      Je lis beauscoup moins maintenant, et le dimanche matin, j’aime aller à la messe. Mais j’ ai constaté que ,dans tous les milieux , catho compris , le snobisme littéraire , culturel sévit.

  14. Ce que je veux dire, chère Muriel, c’est que dire « Dieu ou rien » ou encore « Jésus ou rien » peut sembler une critique de ceux qui ne croient pas. Je pense que, par les temps qui courent, il n’est pas nécessaire d’aggraver le fossé entre les croyants et les autres, tout simplement !

    1. « L’absurde ou le mystère », chère Marie-Madeleine. Je n’en veux absolument pas à ceux qui ne croient pas en Dieu. J’estime simplement que si toutes les souffrances et les injustices d’ici-bas ne sont pas réparées un jour dans l’au-delà, le monde présent est absurde et profondément immoral.

      1. Je pense que ce que je vais dire ne plaira pas à tout le monde mais selon moi, Dieu qui est amour recevra dans l’au-delà tous les pêcheurs que nous sommes, croyants ou non !

        1. Marthe Robin ( en voie de béatification – demandez lui un miracle, ça fait avancer les choses ), Marthe Robin donc, se tenait devant les portes de l’ Enfer , en priant pour que l’ enfer reste vide . Car selon la doctrine des Fins Dernières il y a deux jugements .
          Le Père de Beukelaer , lui , se tord les mains de désespoir à l’ idée que quelqu’un serait assez fou pour refuser l’ amour de Dieu . Mais c’est lui aussi qui nous donne l’image de portes non automatiques. ( je le résume de mémoire) .
          Personnellement, en attendant , j’ essaie de prier pour tous ceux qui ont croisé mon chemin et je leur demande pardon au cas où …. Je me connais, je ne suis pas toujours un cadeau. Et surtout, surtout, je n’ai pas toujours été un cadeau.

          1. Le Père de Beukelaer ….. je le résume de mémoire ……. .Et ma mémoire n’étant plus ce qu’elle était, j’interprète dans doute un peu, beaucoup. Peut -être est- il glacé d’ effroi à l’idée que  » quelqu’un serait assez fou pour refuser l’ Amour « .
            Confions nous les uns les autres au Dieu Vivant ( Taizé) .

  15. Et les animaux? On n’en parle jamais! Ne méritent-ils pas eux aussi que leurs souffrances (causées entre autres par la violence et l’immoralité de la nature) soient réparées un jour dans l’au-delà? Personnellement, je pense que pour eux aussi, le bonheur éternel existe et que, selon saint Paul, « toute la création souffrant dans les douleurs de l’enfantement », celle-ci sera tout entière transfigurée par un Dieu qui, étant amour, justice, vérité, juge et tout-puissant, transfigurera l’entièreté de ce qui existe.

    1. Pour JPSnyers ,
       » Chiens du Seigneur  » ( Histoire chrétienne du chien ) Hélène et Jean Bastiaire, respectivement médecin et écrivain . Cerf 2001 . Préfacé par un ancien Haut Comissaire aux Nations Unies pour les refugiés.
      Très complet . Fabuleux index des noms.

       » Un prêtre et son chien  » Jean Gautier ( prêtre, docteur en droit canonique, licencié en philosophie ) imprimatur , nihil obstat. ( 1955 )
      Des chapîtres comme :
      – Que devient l’âme des bêtes après la mort?
      – La souffrance animale devant la théologie et la raison humaine …

      PS : depuis 20 ans nous achetons la plupart de nos livres 2de main au Centre Cerfaux- Lefort à Louvain -la- Neuve, immense librairie située près du cyclotron. Si on y va en train prévoir un sac à dos et un caddy. Telephonerpour ne pas tomber sur un rare jour de congé .

          1. J’ ai oublié de dire que les prix à Cerfaux Lefort sont très bas et que le personnel y est compétant, aimble et serviable ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *