Les cloches ne sonneront plus comme avant.

Le dimanche de Pâques tombe cette année un 1er avril. 
Le vicariat pour les affaires temporelles du diocèse de Liège rappelle qu’il s’agit de la date choisie pour opérer un changement d’habitude dans la manière de sonner les cloches de nos églises. 
 
En effet, dans un souci de collaborer à la neutralité de l’espace public, afin de ne discriminer personne, ces cloches cessent désormais d’avoir un usage religieux.
En clair, elles ne pourront plus annoncer les offices, mariages, funérailles ou heures de l’angélus. 
 
L’évêché invite les curés et membres des conseils de fabriques à ne plus faire sonner de cloches que pour des usages citoyens, ne prêtant pas à contestation.
Nous conseillons ainsi que leur sonnerie marque les grands moments de la vie de nos concitoyens, soit le l’heure d’ouverture des magasins et celui de leur fermeture.
En outre, le temps des soldes et des black Friday, qui sont des journées importantes dans la dynamique du vivre-ensemble, devraient à chaque fois, être ponctués d’une belle envolée sonore.
Les vraies mauvaises nouvelles, tel une baisse de la consommation, pourraient – elles – être accompagnées par la sonnerie du glas.
 
Le diocèse de Liège souhaite, par cette réforme, contribuer à édifier un espace citoyen digne de l’humain. 
Le 1er avril nous avait habitué à son lot de blagues potaches au goût douteux. Cette fois, il fera date comme un moment de réelle avancée dans la dynamique citoyenne.   

14 réflexions sur « Les cloches ne sonneront plus comme avant. »

  1. Enfin ! Merci de relayer cette information citoyenne, éthique et durable.
    Curieusement la RTBF n’a pas fait écho à cette nouvelle. Mais ils étaient trop occupés à déconsidérer l’augmentation du nombre de baptisés adultes (« ce sont des gens d’origine africaine » – tiens, là on peut fustiger l’origine ethnique… – , « il ne faut pas oublier que le nombre de baptisés est lui en diminution »).
    Et puis on préparait l’émission « Et Dieu dans tout ça » de 13h15. Sujet de ce jour de Pâques: la mort de Dieu.
    C’est pas de la provoc ça?… Il semble que le vivre ensemble ait ses limites.

    1. Nous avons atteint, me semble-t-il, un nouveau palier d’anticléricalisme; on avait eu un moment de trève mais la guerre contre l’Islam d’Europe semble avoir relancé les adversaires des chrétiens dans une action plus globale ! Ne nous y laissons pas prendre, ceux qui jouent une religion contre l’autre ne sont les amis d’aucune !

    2. depuis trente ans, au moins, chaque fête de Pâques vient dans les médias avec quelques « belles fleurs » de la vie de l’Eglise « compensées » par des « mauvaises herbes » (voire de l’anti-herbe)…
      c’est sans doute la vision de l’objectivité pour certain(e)s…
      Père pardonne-leur…

    3. Aujourd‘hui, jour de Pâques, le magazine allemand der Spiegel comporte un éditorial titré „Fröhliches Foltern“ …
      Un ramassis de clichés, de persiflages de toute sortes, dont l‘unique but est de choquer.
      Un exemple : „Das Christentum ist die einzige Religion, die ein Folterinstrument im Logo hat“.

      Un peu de retenue, en un jour comme celui-ci, eût été bienvenu surtout de la part d‘un peuple dont l‘échine reste courbée sous le poids d‘un fardeau historique fait d‘intolerance…

      1. Sans le savoir, les persifleurs sont parfois prophètes. En effet, le signe du chrétien est bien le signe de la croix, un instrument de torture et de mise à mort. Mais de torture et de mort subies et non pas données, « scandale pour les Juifs, folie pour les païens ». Merci au Spiegel de nous avoir rappelé cette réalité centrale de notre foi.

        1. Sans vouloir faire de l’humour de mauvais aloi, je rappelle aussi que le « poisson » est un signe de reconnaissance entre les premiers chrétiens (bien avant le premier avril) !

          1. merci Madeleine Clobus de nous le rappeller : nous dessinerons un poisson sur semelle de notre chaussure gauche ( pour les droitiers ….question de savoir tenir debout un court temps sur un pied ).
            C’est moi qui fais maintenant de l’humour noir car brusquement mes pensées vont à tous les Chrétiens du monde ,persécutés à cause de Son Nom ….
            Joyeuses Pâques quand même.

  2. L’humour du Père de Beukelaer et de quelques autres ( sur you tube : cathologue, Bref j’suis catho, et même ci dessus ;-) ) sonnera un jour le Glas Terminal de cette Société de Consommation , ses Pompes et son Cortège . Suivi des trompettes annonçant une ère de sobriété heureuse et de partage.

    1. correction ….
      ….le glas terminal de cette société de Consommation, ses oeuvres, ses pompes et tout son cortège.

  3. Excellent poisson d’avril. Il n’empêche, quel bonheur quand elles se remettent à sonner, après deux jours de silence. Mais bon, Rome, ce n’est pas la porte à côté. Et puis chargées d’œufs en chocolat comme elles le sont, ce ne doit pas être facile de voler. En plus, une cloche, question aérodynamisme… Comment ?… Ce ne sont pas les cloches qui amènent les œufs en chocolat ? Un lapin ?!… Une poule ?!… Et pourquoi pas le boulanger-pâtissier du coin, tant que vous y êtes !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.