Une réflexion sur « Le Mystère, plutôt que le merveilleux – La Libre p.41 »

  1. Je ne sais pas ce que sont les apparitions; je veux croire que les témoins ont « vu quelque chose » mais ce quelque chose était, à mon humble vis, une image « intérieure », ce qui fait que nous tous pouvons regarder dans la même direction et … nous ne verrons rien ! Cela ne veut pas dire que les apparitions sont inventées !

    Pour le mystère de la résurrection, les mots d’EdB correspondent tout à fait à mon sentiment : « D’abord, les disciples ne reconnaissent pas le Christ et puis leurs yeux s’ouvrent. Il est là, mais bientôt leur échappe. Eux étaient abattus et soudain se redressent. Tous témoignent qu’ils ont fait l’expérience d’un « Plus-que-Vivant », ayant traversé la mort. Pour en parler, les mots manquent, mais cette rencontre « depuis l’autre Rive », les a réveillés et rendus intrépides ». C’est du domaine de l’inexplicable mais cela révèle une présence, à mes côtés, à travers le temps et l’espace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.