Religion privée = privé de religion – La Libre p.39

Ce jeudi 4 janvier est parue ma chronique du mois dans le quotidien La Libre  en p.39

Je l’avais intitulée « Religion privée = privé de religion », mais elle fut rebaptisée par le journal. Pour lire cette chronique, cliquez sur « La religion n’est pas une affaire privée » 

Merci à la rédaction de La Libre de m’offrir cet espace d’expression et meilleurs voeux aux lecteurs de ce blog.

5 réflexions sur « Religion privée = privé de religion – La Libre p.39 »

  1. Le titre choisi par l’auteur de l’ article était subtil, nuancé . On pensait à Woody Allen :  » Ma vie privée ? ….. Ma vie privée de tout, oui ! « . Je cite de mémoire (  » Annie Hall  » ? ) .
    Le titre de la rédaction est noir-blanc et l’ article a suscité une véritable curée.
    Marie Madeleine Clobus , Vivaro Fran et les autres ont croisé le fer avec élégance.
    Moi je n’ ai pu qu’ applaudir en silence, n’ étant pas sur Facebook. Pardonnez moi. Mais de toute façon je n ‘aurais sûrement rien dit dit de valable ayant gardé la trace d’ overdoses de militantisme athée subies dans mon enfance et ma jeunesse.
    De toute manière je serais bien incapable de parler du cours de religion à l’ école , n’ en ayant jamais eu.
    Pourtant, je devrais pouvoir un jour parler librement des valeurs dont je vis.
    En quoi leur origine surnaturelle serait elle moins crédible, honorable, que …. Hasard et Necessité ces Adam et Eve du darwinisme ?
    En fait je suis seulement très triste de ne pas pouvoir partager le bonheur de croire avec mon premier entourage. Et ce n’est pas seulement une question de crédibilité qui ne m’ est pas accordée. Il y a aussi l’ignorance presqu’ absolue des choses de la foi et de l’histoire du christianisme. Je suppose qu’ici je tombe dans le sujet de l’ article du Père de Beukelaer.

  2. Franchement, je trouve que La Libre Belgique se permet beaucoup de choses en changeant le titre d‘un article que EDB lui soumet.
    Le but d‘un titre n‘est-il pas, en qulque sorte, d‘annoncer la couleur, de crystalliser en quelques mots l‘essence du sujet dont il sera traité?

    Au lieu de celà, il est triste de voir qu‘un journal qui se veut le paragon de l‘establishment belge cède à la tentation de vous offrir quelque chose qui soit plus accrocheur pour les habitués du café de commerce…

  3. Décidément, vous n’avez pas de chance avec les titres et La libre. Je sens de l’iritation chez vous et je la comprends.
    Considérer la religion comme relevant de la vie privée est une absurdité et une impossibilité. Ce n’est pas davantage possible que pour la culture, la politique ou l’économie. Les personnes qui prétendent le contraire sont dans le « wishfull thinking » La foi peut être privée, la religion jamais puisqu’elle est l’organisation collective de la foi. Je trouve étrange chaque fois de voir que la dimension collective de foi est si peu présente dans vos billets ( comme chez d’autres). L’individualisme contamine tout les raisonnements. Les plus grands rassemblements pacifiques du monde sont religieux. C’est d’ailleurs cette réalité collective qui fait tellement peur aux partisants laïcistes. Et qui les amène à nier l’importance de la dimension et spirituelle et collective de la religion et de la société.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *