11 pensées sur “« Une petite minute… » – La Libre 30 juin p.53”

  1. « Mettez-vous devant une croix, si vous êtes chrétiens ou faites simplement silence… » !

    Pour moi, une promenade en solitaire au bord de la mer, tôt avant l’arrivée des vacanciers, et remercier pour tant de beauté … ça marche aussi !

  2.  » Dans la vie de l’Indien, il n’ y aqu’un devoir inévitable- le devoir de prière – la reconnaissance quotidienne de l’invisible et de l’ Eternel….
    ….Il se lève au petit jour, chausse ses mocassins et descend à la rivière. Il s’asperge le visage d’eau froide ou s’y plonge entièrement. …..
    ….Sa compagne peut l’avoir précédé ou le suivre dans ses dévotions, mais ne doit jamais l’ accompagner. Le soleil du matin, la douce terre nouvelle et le grand silence, chaque âme doit les rencontrer seule. …. »
    Ohiyessa, Santee Dakota, éécrivain et medecin ( 1911 )
    in  » Pieds nus sur la Terre Sacrée  » . Textes réunis par T.C.Mc Luhan.

    ( certains trouveront ici un argument pour le célibat des prêtres ;-) D’autres, dont moi qui en ait parfois gros sur la patate, se demanderont s’il est possible de demander l’ asile politique à une réserve d’ Indiens ….Laissons nous inspirer ).

  3.  » Dans la vie de l’Indien, il n’ y aqu’un devoir inévitable- le devoir de prière – la reconnaissance quotidienne de l’invisible et de l’ Eternel….
    ….Il se lève au petit jour, chausse ses mocassins et descend à la rivière. Il s’asperge le visage d’eau froide ou s’y plonge entièrement. …..
    ….Sa compagne peut l’avoir précédé ou le suivre dans ses dévotions, mais ne doit jamais l’ accompagner. Le soleil du matin, la douce terre nouvelle et le grand silence, chaque âme doit les rencontrer seule. …. »
    Ohiyessa, Santee Dakota, éécrivain et medecin ( 1911 )
    in  » Pieds nus sur la Terre Sacrée  » . Textes réunis par T.C.Mc Luhan.

    ( certains trouveront ici un argument pour le célibat des prêtres ;-) D’autres, dont moi qui en ait parfois gros sur la patate, se demanderont s’il est possible de demander l’ asile politique à une réserve d’ Indiens ….Laissons nous inspirer ).

  4. Excusez moi pour ce doublon ….J’ ai cliqué deux fois sans m’en rendre compte … Il est temps que je fasse ma demande pour cette réserve.

  5. Vous me direz :  » Les indiens sont très vulnérables, dans leur Réserve  » et vous aurez raison . Mais les membres de Fraternités Bruxelloises sont aussi très vulnérables ….

  6. je le ferai demain matin Muriel en pensant à vous, prier la prière de l’Indien et aussi la notre,malgré ou avec toutes les petites choses somme toute qui nous assaillent quotidiennement….

    1. Merci, Godelieve . A défaut de rivière, l’ eau fraîche d’un robinet suffira :  » Merci, Seigneur pour notre soeur l’ eau, humble et utile, chaste et précieuse  » ( Cantique des Créatures .Au répertoire des Fraternités Monastiques de Jerusalem ;-)

  7. Muriel : nous pourrions prier la prière de l’Indien toute cette semaine au lever, sous l’eau froide
    jusqu’à la semaine prochaine, là nous choisirions un autre thème du matin ?

    1. Bien sûr et …..Merci Godelieve, pour votre sagesse et de me lire et de me répondre . C’est beaucoup,
      c’est énorme …..pour que les épreuves ne nous rendent ni amers, ni repliés sur nous mêmes….

  8. merci à vous aussi Muriel,l’eau froide sur le visage contenait votre présence, celle du père Eric, les églises en difficulté,l’eau était précieuse si vivante ce matin…à demain….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *