« Trois fois Saint » – Sainte Trinité, Année A

 «  Dieu a tant aimé le monde, qu’Il a donné son Fils unique ». (Jean 3, 16-18)

La Trinité n’est pas un problème de mathématiques. Pourtant, comme l’amour ne s’additionne pas, mais se multiplie – ne dit-on pas le « Dieu trois fois Saint » ? – chacun peut vérifier que 1 X 1 X 1, cela fait toujours 1. La Trinité – c’est la foi chrétienne en un seul Dieu multiplié en trois Personnes. Bien au-delà d’une question de calcul, la Trinité est Mystère d’amour. Le peu que la révélation chrétienne nous ait donné de percevoir de l’infinité de Dieu, est que celui-ci est une éternelle Relation de Don : entre le Père qui est Source de tout Don, le Fils à Qui le Don est destiné et qui le rend au Père dans l’unité de l’Esprit – qui est Don. Le Don nous précède : « Dieu a tant aimé le monde, qu’Il a donné son Fils unique », mais l’homme est créé à l’image de Dieu. Voilà pourquoi nous sommes des êtres relationnels et voilà pourquoi seul le Don de nous-mêmes nous fait rejoindre notre vérité profonde. Devenir disciple du Christ et vivre son baptême, c’est dans l’Esprit s’unir au don du Fils pour devenir enfant du Père.       

10 pensées sur “« Trois fois Saint » – Sainte Trinité, Année A”

  1. ah cher père Eric
    ce don coute cher en souffrance d’enfantement depuis le commencement,
    donc aussi belles que soient vos analyses, reste sur cette terre la souffrance et l’envie d’être heureux.
    Tous les chemins de traverse que l’on prend , tous les heurts contre l’autre, le différent, plutôt que de se retrouver avec l’autre, celui qui sans même le savoir, sans s’en rendre compte, ne va pas respecter « qui » je suis , à cause de tous les préjugés qui l’ont façonné, inversement , je vais moi aussi réagir d’une réaction que l’autre ne comprend pas….comprendre , aimer les différences, découvrir qu’elles m’enrichissent, est pour moi un dur et exigeant travail
    Le Père et le Fils, l’Esprit : comment en sommes-nous arrivés là ? comment l’homme, la femme, l’enfant essentiels à la survie de l’humanité sont-ils comme absents de cette Trinité-là ? et l’Europe a été d’accord pendant des siècles
    Or le message, l’annonce est bien celle d’une libération, mais dites-moi aussi qu’elle coute cher, que le chemin est aride ou tapissé de ronces tranchantes
    Ces extraordinaires énergies qui ont permis et permettent à l’homme de bâtir des civilisations vont dans tous les sens : d’amour , de pouvoir et d’abus de pouvoir . Peut-être est-ce juste quelque chose comme cela : pour bâtir il faut coopérer ainsi coopère la Trinité idéalement
    alors que nous, les humains en sommes loin….pas si loin que ça, quand j’y réfléchis avec sagesse, sans trop tenir compte des journaux, nous sommes plutôt doués partout dans le monde

  2. L’Eglise bouge très lentement en ce domaine, mais heureusement dans le sens de la tolérance et de l’amour du prochain.
    Que serait notre culture, aujourd’hui, sans les apports de Michelangelo, Tschaikovsky, Alan Turing et beaucoup d’autres?

  3. Cher Kees,
    Sincèrement je ne pense pas que l’ Eglise puisse faire plus dans l’ acceptation de l’homosexualité qu’encourager les couples stables à faire bénir leur union par un prêtre . Aller plus loin voudrait dire qu’elle approuve l’ expérimentaton- sur- enfants de nouveaux modèles familiaux : familles homoparentales mais aussi familles dont l’enfant trisomique , handicapé fut éliminé avant la naissance ou familles dont la mère biologique a abandonné son bébé contre rémunération. ……
    Il n’y a pas que l’ Eglise, d’ailleurs, qui pense qu’  » on n’expérimente pas sur des enfants . Point barre .  » Mon prof de psychologie à l’ ULB ( université tout à fait non catholique ), le pensait aussi . De même, il aimait nous rappeler que  » mieux vaut un mauvais père que pas de père du tout  » . Tout ça …..bien en vain . Son nom ? Le professeur Osterrieth :auteur de très beaux livres sur la psychologie de l’enfant….

    Et vous faites bien de nous rappeler la mémoire de Alan Turing, victime de lois anglaises homophobes exceptionnellement cruelles. Car ces lois bénéficièrent de la complicité de médecins avides d’ expérimenter sur des personnes à moitié consentantes ( on pouvait choisir entre une castration chimique et une peine de prison ….. ) les  » bienfaits  » de la castration chimique. On n’ expérimente pas sur une personne non consentante ,à moitié consentante ( détenus ), illettrée, naïve ( l’ expérience de Milgram est éthiquement limite mais elle montre bien le pouvoir dangereux du prestige médical, scientifique ) .
    Pardonnez moi d’enfoncer le clou mais il faut bien que quelqu’un l’ enfonce puisque cette  » science sans conscience  » sévit encore chaque jour. Il y faudrait un livre.

  4. « L’Eglise bouge très lentement » ?

    Est-ce aussi simple ou bien faut-il tenir compte de tous les autres paramètres ? La société « bouge », la société se transforme, et de façon toujours plus rapide. Il faut du temps, un temps nécessaire, pour analyser ces changements et voir ce que nous pouvons lire dans les évangiles qui se rapportent à tous ces faits/événements nouveaux.
    Dans mon enfance, nous serions tombés de nos chaises si on avait seulement envisagé la situation d’aujourd’hui. Je plaide donc pour qu’on donne le temps nécessaire à l’analyse de ces nouveaux faits de société (comme la GPA) et c’est valable pour le domaine du droit comme pour l’Eglise ! Il me semble que, par exemple pour la GPA, on n’a pas envisagé les tenants et aboutissants de cette technique et les effets pervers qu’elle peut engendrer. Ce n’est que mon humble avis .

  5. Le fait que sur un message sur le Saint Esprit, suivi d’une brève allusion par Mme Istas, on débouche sur ce qui est clairement un hors-sujet par rapport au message de M.le doyen laisserait penser que les chrétiens sont plus inspiré par les débats sociétaux sur l’homosexualité que par l’Esprit Saint lui-même!

    Ce qui constitue en soi la preuve que le sujet de l’homosexualité tire vers le bas en tout cas la culture de ce blog, car il y a eu un message pour parler de cela plus tôt, un espace dédié, mais apparemment cela ne pouvait contenter.

  6. Oui, j’ai bien opéré une confusion en citant « un message sur le Saint Esprit », et non « un message sur la Sainte Trinité », effectivement.

    Bien cdt.

  7. A Paxomin et autres ….
    Je suis restée collée à mon sujet car inconsciemment j’ espérais qu’on me rassure, qu’on me contredise. Le transhumanisme, dont les media parlent très peu, me glace d’effroi .Les homosexuel(le)s ,les jeunes ……..sont l’otage du transhumanisme, de l’ idéologie …..
    Quant à la Tchéchénie, son islam sunnite, sa charia officieuse ( voir le journal LaCroix ,en 2010 déjà ….), son taux de chomage, …… c’est un autre sujet . Très grave aussi mais on ne peut rien y changer, ce me semble …
    La Sainte Trinité : nous avons été créés pour nous enrichir de nos différences…… D’une manière mystérieuse, dans une communion affective sans paroles peut être…
    Ne nous laissons pas diviser par les rivalités,les idéologies et autres idoles addictives.
    Bonne soirée à tous ….

  8. Bonjour Mme Lehembre, je vous réponds dans le message sur les statistiques du mois, comme ça je pourrais développer une réponse sans crainte de hors sujet, ou d’abuser de la patience des lecteurs (car je critique un peu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *