Sans l’Esprit-Saint…

Sans l’Esprit-Saint, Dieu est loin,
le Christ reste dans le passé,
l’Évangile est une lettre morte,
l’Église une simple organisation,
l’autorité une domination,
la mission une propagande,
le culte une évocation,
et l’agir chrétien une morale d’esclave.
Mais avec l’Esprit-Saint,
le cosmos est soulevé
et gémit dans l’enfantement du Royaume,
le Christ ressuscité est là,
l’Évangile est puissance de vie,
l’Église signifie la communion trinitaire,
l’autorité est un service libérateur,
la mission est une Pentecôte,
la liturgie est mémorial et anticipation,
l’agir humain est déifié.
Ignace de Lattaquié (Métropolite orthodoxe)

4 pensées sur “Sans l’Esprit-Saint…”

  1. Evidemment – mon enthousiasme étant déjà retombé – tout dépend des invités :citer un metropolite orthodoxe à table, peut , dans nos sociétés sécularisées ……jeter un froid . Mais on peut se laisser inspirer par Ignace de Lattaquiié et, par ex, dire quelque chose comme :  » Voilà, sans l’ Esprit Saint , , ce barbecue serait banal,déjà à moitié raté selon l’ esprit du monde mais grâce à l’ Esprit Saint et – ici on marque un temps pour sourire- grâce à la bienveillance et à la bonne volonté de vous tous …… …… ….. »
    ( après on peut donner à chacun une photocopie du texte complet qui a donné l’inspiration …..)
    Enfin, à chacun de voir, après avoir prié l’ Esprit Saint ….
    Mais en tout cas, merci pour ce texte.

  2. bien d’accord avec vous Muriel
    L’Esprit souffle de bout en bout…dans les rencontres et projets des hommes et femmes de notre temps, simplement nous lui donnons un autre nom….
    Qu’importe le nom, l’essentiel est que nous nous côtoyions, nous nous reconnaissions frères et soeurs , si proches, si semblables en réactions mais pourquoi en Wallonie, si les hommes se retrouvent en buvant de bonnes bières de moines , les femmes restent-elles en retrait si souvent, blessées , ne parlant pas de ce qui leur importe, ou parlant trop fort du reste ?

    1. C’est vrai, chère Godelieve, quand les hommes boivent trop de bonnes bières de moines , l’ Esprit Saint ne peut que nous consoler et, sans doute, nous conseiller de nous taire . Et malheureusement, le taux d’ alcoolemie grimpe dans la même proportion qu’on abuse d’une bière de moines ou d’une Duvel….
      Bon vent de Pentecôte …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *