Remerciements suite à mon installation comme Curé-doyen par Mgr Jousten

Eglise Saint-Jacques – samedi 24 septembre 2011

En premier lieu, c’est le Seigneur que je remercie pour mes 20 années de prêtrise et pour ce nouveau défi pastoral qu’il m’offre à vivre au cœur de notre Cité ardente.

Ensuite, je vous remercie, Monseigneur, pour la confiance que vous me faites en me nommant curé de l’UP Saint-Lambert-au-cœur-de-Liège et doyen de la rive gauche. Nous avons fêté la semaine dernière vos dix années d’épiscopat. Parce que vous êtes un évêque « sans chichis », un pasteur proche des gens et un chef qui descend sur le terrain, beaucoup de catholiques et de non-catholiques voient en vous l’image du bon Berger. Pour cela, je rends grâce au Christ, unique bon Pasteur.
Je voudrais joindre à mes remerciements mon prédécesseur, le chanoine Joseph Bodeson. Avec tout son cœur, il a posé les fondations de notre unité pastorale – ainsi que du doyenné rive-gauche – et il s’est dépensé sans compter. Aujourd’hui, il accepte de rester dans l’équipe, afin de poursuivre son travail au milieu de nous.

Je  salue aussi ma famille et toutes les personnes qui me sont proches et qui ont fait le déplacement. Parmi eux, certains sont très cathos, d’autres « moyennement » cathos, d’autres… « pas très » cathos. Sachez que votre présence et affection à tous m’est vraiment précieuse. Merci d’être là.

Je salue également mes nouveaux collaborateurs de l’UP et du doyenné : prêtres, diacres, consacrés et laïcs. Merci d’accepter de faire équipe avec moi. Vous apprendrez bien vite à mieux me connaître, avec mes quelques inévitables qualités, mais aussi mes charmants petits défauts. Ainsi, si vous me croisez le matin, avant que j’aie bu mon café ou lu mes quotidiens du jour… Méfiez-vous !
Je remercie tout particulièrement ceux qui ont permis l’organisation de la célébration d’aujourd’hui, ainsi que de la réception qui suivra – et où j’espère pouvoir vous rencontrer un peu plus longuement. Parmi ces organisateurs, il y a les équipes de Saint-Jacques – qui nous accueillent dans leur splendide église, mais aussi les membres de toutes les autres paroisses qui forment l’UP et le doyenné. Merci aux différents présidents de fabriques d’église et à toutes et tous pour ce beau travail collectif.

Je m’adresse maintenant à tous mes frères et sœurs qui sont membres des paroisses qui forment l’UP Saint-Lambert – ou les autres paroisses du doyenné rive-gauche. Vous vous demandez sans doute, avec mon arrivée, à quelle sauce vous allez désormais être mangés : Certains d’entre vous connaissent mon admiration pour le grand Churchill. Le jour où il devint premier ministre, il ne promit qu’une chose : « du sang, du labeur, des larmes et de la sueur ». Au moment où j’entame ma mission, je ne vais peut-être pas aller jusque-là… Mais il est vrai que la tâche qui s’annonce ne sera pas facile et que chaque baptisé de l’UP et du doyenné sera mis à contribution. Rassurez-vous, le changement pour le changement, ce n’est pas mon truc. Par contre, je ne souhaite pas, non plus, faire « fonctionner les choses comme elles ont toujours fonctionné… parce qu’on a toujours fait comme ça ». Notre objectif à tous doit être de transmettre au mieux à vos enfants et petits-enfants le trésor de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. S’il faut changer des habitudes pour mieux transmettre l’Evangile, ensemble nous les changerons – tout en conservant ce qui doit l’être. Je ferai de mon mieux pour réaliser cela au milieu de vous et avec vous, bien conscient qu’une chose est de recevoir symboliquement les clefs de vos églises, une autre est de trouver la clef qui ouvre la porte de vos cœurs.

Je salue aussi chaleureusement mes frères chrétiens d’autres confessions, de traditions anglicane, orthodoxe, ou protestante. Nous vivons du même baptême. Je m’engage donc à collaborer avec vous pour défendre à Liège les idéaux et défis communs à tout disciple de Jésus-Christ.

Je souhaite enfin dire un mot aux représentants des autorités politiques, civiles et militaires présents dans cette église : Madame la Ministre, Monsieur le Gouverneur, Madame la député européenne, Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux, Mesdames et Messieurs les Echevins, Mesdames et Messieurs en vos titres et qualités, croyez bien que votre présence, en ce jour, honore toute la communauté catholique de notre ville. Vous manifestez, de la sorte, la place non-négligeable qu’occupent les différentes sensibilités religieuses et philosophiques au sein de notre Cité.
Parmi ces communautés, les catholiques n’ont pas la nostalgie du passé : personne ici ne rêve de voir notre évêque à nouveau couronné prince ! Au contraire, nous voulons être présents à Liège comme des citoyens éveillés aux nombreux défis que nous lance ce début de XXIe siècle : Défi du besoin de profondeur et de spiritualité de tout homme – qu’il soit croyant ou non. Défi de l’éducation de notre jeunesse, en vue de préparer l’avenir. Défi de l’entretien et de la mise en valeur de notre splendide patrimoine religieux – afin que nos églises demeurent belles et accueillantes pour tous ceux qui y entrent : les croyants, les amoureux du beau, les chercheurs de silence, les touristes,…. Enfin, défi de la lutte contre la pauvreté toujours plus grande en ces temps de crise financière. Mesdames et Messieurs les représentants politiques, civils et militaires, vous pouvez être fiers : Notre Cité ardente retrouve sa place de grande métropole au cœur de l’Euregio et j’espère, comme vous et avec vous, que l’expo internationale de 2017 viendra couronner ces efforts. Mais le « Liège qui gagne » doit se mettre au service de ces liégeois qui perdent. Croyez bien que les catholiques liégeois ont à cœur d’être solidaires envers les plus démunis. Je pense, entre autre, au merveilleux travail de terrain que fait l’Accueil Botanique, en totale collaboration avec les services de la ville et les autres associations, mais aussi à « la Fontaine » et à tant d’autres initiatives.

Mesdames et Messieurs les représentants politiques, civils et militaires en vos titres et qualités, chers paroissiens de l’UP, chers membres du doyenné, chers famille et amis, soyez tous remerciés pour votre présence, pour votre confiance  et pour la qualité de votre accueil. Les défis que nous aurons à relever comme catholiques et comme citoyens dans notre bonne ville de Liège sont nombreux mais –  ensemble nous pourrons soulever des montagnes. Je m’engage à contribuer à cet effort collectif sous la paternelle direction de notre évêque et en étroite collaboration avec mon confrère l’abbé Jean-Pierre Pire, doyen de la rive-droite de Liège. Comme l’énonce une célèbre pub : « Et avec toute mon équipe, je m’y engage ».

3 réflexions sur « Remerciements suite à mon installation comme Curé-doyen par Mgr Jousten »

  1. Félicitations Eric.
    La communauté chrétienne de Liège peut être fier de son nouveau serviteur du Christ.
    Tous mes vœux de bonheur et de succès t’accompagneront dans l’exercice de ta nouvelle charge pastorale.

  2. Samedi, j’ai déjà savouré ton message; je suis donc ravie de pouvoir le lire, le transmettre et en prendre de la graine, pour le dynamisme et la réflexion dont il témoigne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.