Kerken en inbeslaggenomen dossiers/ Eglise et dossiers confisqués (Belga)

Wie destijds bij de commissie-Adriaenssens een getuigenis over seksueel misbruik aflegde, kan over een maand zijn inbeslaggenomen dossier terugkrijgen. Dat meldt het christelijk weekblad ‘Tertio’. Wie zijn dossier ophaalt, kan beslissen geen stappen meer te ondernemen. Maar wie wil laten nagaan of vervolging mogelijk is, kan zich opnieuw bij het federale parket melden. De Antwerpse bisschop Johan Bonny verzekert dat wie daarna stappen wil doen naar de kerk om met het verleden in het reine te komen, « bij haar terecht zal kunnen ».

Les évêques se réjouissent de la décision du parquet fédéral de restituer dans un mois les dossiers aux victimes d’abus sexuels, a fait savoir l’évêque d’Anvers, Johan Bonny, dans l’hebdomadaire catholique Tertio.
Il y a quelques jours, le parquet fédéral, qui centralise toutes les enquêtes concernant les abus sexuels au sein de l’Eglise, a décidé de restituer dans un mois les dossiers aux victimes. L’Eglise se réjouit que les dossiers Adriaenssens soient finalement débloqués après neuf mois, a souligné Johan Bonny, précisant que les plaignants pourraient dorénavant entreprendre les démarches qu’ils désiraient. L’évêque d’Anvers a par ailleurs précisé que toute personne qui frapperait à la porte de l’Eglise serait la bienvenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.